Tag Archives: #MDG2013

Analyse Crisis group #Madagascar

Une fin de crise cosmétique pour Madagascar.

Depuis 2010, le dernier rapport de Crisis group, aucune analyse n’avait été faite post élection. Voila qui est fait ;

Capture d’écran 2014-05-20 à 07.31.59

 

Madagascar is on the cusp of exiting a five-year political crisis compounded by eco- nomic disorder and international isolation. Presidential elections in late 2013 were endorsed as credible following the victory of Hery Rajaonarimampianina. The return to democracy paves the way for renewed international support. However, division en- trenched by former President Marc Ravalomanana’s exile has polarised the country. The coup regime of Andry Rajoelina was characterised by socio-economic malaise, rampant corruption, institutional decay and the breakdown in the rule of law. The political system, which is the primary obstacle to sustained recovery, needs much more than a cosmetic makeover; fundamental reform is necessary. The African Union, Southern African Development Community and International Support Group for Madagascar must support Rajaonarimampianina’s efforts to balance political inter- ests in a marked departure from the traditional winner-take-all approach; reform and strengthening of key democratic institutions; and reform and professionalisation of the security sector.

The elections were

Share

Programme Kolo PM via Orange.mg

kolo_roger_planLe Premier Ministre Kolo Roger a présenté ce vendredi 9 mai sa politique générale de l’Etat auprès de l’Assemblée Nationale de Madagascar. Parmi les mesures qu’il prendra, la mise en place de trois (3) fonds : un fonds de secours d’urgence et humanitaire, un fonds de solidarité et d’équité, et un fonds d’insertion et/ou de réinsertion professionnelle. Il prend également l’engagement de prendre toutes les mesures de manière à résoudre définitivement le problème de délestage dans les trois mois qui viennent. Continue reading Programme Kolo PM via Orange.mg

Share

Il a tranché #Madagascar

Hery Rjaonarimampianina a finalement tranché.

3 mois pour accoucher d’un PM. Pour finalement prendre tout le monde a contrepied. C’est à se demander si tout ce délai n’était qu’un simple leurre, car la cause était déjà entendu avant le 1er tour. Sa proposition de candidature à l’élection présidentielle était bien faite par les 2 hommes, Kolo Roger et Jules Etienne. Le Premier est devenu PM, qu’en sera t il du Second ? Continue reading Il a tranché #Madagascar

Share

Une indécision de plus ? #Madagascar

Certains éditos titre ‘entre l enclume et le marteau’. Je dirais qu il ne peut se cacher derrière de fausses excuses alors que nous sommes bientot à 3 mois de la de mandat présidentiel. Le etat de grâce qui ne dure jamais plus de 100 jrs est maintenant révolu . Il est le seul à assumer la situation dans laquelle nous sommes.

De toute évidence, il ne s est pas préparé à l exercice du pouvoir. Continue reading Une indécision de plus ? #Madagascar

Share

Un PM pour #Madagascar ?

Mon dernier billet concernait le PM, et la difficulté de trouver un nom dans ce contexte compliqué.

En effet, Hery Rajaonarimampianina s’est un peu perdu entre l’étau de ses proches conseillers qui l’isolent de la réalité et les fausses flatteries de la CI qui lui conseille l’indépendance, et le tartine de “tu es le plus beau le plus fort, … , on est tous derrière toi… “. Le constat est simple ; tout comme les autres opposants à Andry Rajoelina dans le passé, il a sous-estimé l’influence de ce dernier dans le paysage politique malgache.

La question du jour est : Continue reading Un PM pour #Madagascar ?

Share

PM or not PM ? #Madagascar

Un peu de recul depuis cette investiture pour remettre des idées en place. Difficile de prendre de la hauteur à vrai dire…
Ce 1er billet de février arrive certes un peu tard, mais il est surtout à temps pour faire le point sur l’actualité brulante du moment ; Le choix du PM.

Divorce confirmé :Hery_Rajaonarimampianina
Le divorce annoncé a bien eu lieu entre Hery et Andry. Sauf qu’il se sont fait voler la vedette par l’affaire Trierweiller – Hollande – Gayet. C’est pour vous donner une idée de l’importance de la politique malagasy à l’échelle internationale !
Bref, l’entourage de Hery a tout de meme fini par faire accepter à son champion qu’il ne pouvait plus jouer la demi mesure avec son ancien mentor. Une telle décision n’a pu être faite que sur l’assurance que la CI serait derrière pour apporter tout son soutien si les choses tournaient au vinaigre. Meme s’il lui a fallut beaucoup de courage, il semble être un peu coincé aux entournures pour réellement agir avec les pleins pouvoirs de président. En témoigne cette affirmation à Nosy Be ; « c’est moi qui désigne le PM » . Est-ce une manière de tenter de se convaincre que c’est bien à lui que revient cette tache ?

Ou en sommes nous dans cette répartition des forces en présence ?
2 camps sortent du lot le MAPAR et le HVM. En fonction des effets d’annonce de leurs aboyeurs respectifs, des majorités se dessinent d’un coté et de l’autre. En réalité, c’est surtout les opérations marketing d’achat d’influence qui génèrent ces mouvements de masse, un peu à l’image de la marée qui voit se retirer les flots. Mais en ayant l’assurance de son retour indéfectible. Bref, le cash rythme encore une fois l’orientation politique . Les prochaines échéances (ou moisson ) seront pour lundi avec la convocation orchestrée par Siteny avec 88 députés, tous prêts à boire les paroles convaincantes dés lors qu’elles sont accompagnées de petits fours…
Une nouvelle fois, nous ne sommes pas encore parvenu à une vrai majorité non discutable. Ce n’est peut être pas plus mal. Pour la simple raison que les 1er pas (ou faux pas),  nous laissent penser que les méthodes politiques des ses 5 dernières années seront similaires à celles qui viendront. Il n’y a qu’à voir certains conseillers qui se voient déjà dans des fonctions cumulées de Dircab, SGP, MAE ou meme rabatteur d’affaire, se sont fait déjà cibler par la CI pour inapte à toute fonction cruciale du pouvoir.

Les stratégies respectives ?
Du coté de Hery, on avance dans les consultations à tour de bras. Chacun y va de son influence pour apporter la perle rare. Celle qui ne fait pas trop de bruit avec les casseroles qu’elle traine. Celle qui a un blanc sain de la communauté internationale. Celle qui sera surtout le gentil toutou qui obéira au doigt et à l’œil à son maitre, sans jamais être tenté d’écouter le chant des sirènes. Stratégie risquée du non respect constitutionnel ; Hery souhaite présenter à l’assemblée une liste de nom d’ou émergera le PM qui sera sanctionné par un vote entérinant sa légitimité (populaire et majoritaire). Stratégie risquée car, il sera difficile à la CI d’approuver qu’on s’écarte d’un processus légal propre à la 4e république. Risqué aussi car si le vote venait a rejeter son/ses candidats, il se retrouverait au pied du mur sans soutien. Et les indépendants de son coté à l’assemblée, auront vite fait de rejoindre l’autre bord, comme une volée de moineaux.

Du coté de Andry, c’est une stratégie jusqu’au-boutiste. La majorité du MAPAR le présentera vraisemblablement à une candidature de PM, qui sera évidemment refusé par la CI. rajoelina_aPeu importe car c’est le but recherché. Obliger le camp d’en face à revenir à une table de négociation et contraindre des concessions sur la prochaine composition du gouvernement en lâchant le poste de PM. Des lors que le PM ne peut avoir une majorité pour garantir l’application de sa politique, le schéma tracé par Andry devient gagnant. Car il aura l’assurance de rester au pays, avoir la sécurisation de ses biens, et garantir la pérennité de ses affaires. Un contrôle de la non réussite de son rival le place en très bonne position pour soit précipiter un empêchement, ou aller jusqu’au prochain mandat et sabotant toutes les actions du gouvernement.

Et la CI dans tout ça ?
Les fins manipulateurs sont finalement coincés par leur propres stratégies ! Les élections n’ont finalement pas résolu le problème. Ils ont imposé un processus démocratique, et validé des élections, mais ne sont pas prêts à reconnaître les hommes issus de ce processus. Va t on observer encore une fois la stratégie du wait and see ? Cet orgueil mal placé, ou ces politiques de carrières misant avant tout sur l’obtention d’objectifs ont contribué à cette perte de crédibilité. Les malagasy n’ont pas une bonne opinion de la CI et pour cause ! Sauf qu’à ces petits jeux malsains, c’est toujours le peuple le 1er pénalisé.

Mais alors ? Ou sont les noms de PM ?
Il y a encore beaucoup d’incertitude dans cette chasse au PM. Car c’est bien d’un chasse dont on parle. Ce PM sera une victime pour peu qu’il en reste quelque chose après …
La suite dans le prochain post  😉

Share

Page blanche … Enfin presque ! #Madagascar

Ca y est ! Enfin pourrait on dire. Une grande étape vient d’être franchie. Nous avons un président élu, un ancien président qui au titre du droit est le président sortant (Ravalomanana) et un président de la Transition qui a déjà fait ses cartons.
Tout n’a pas été simple, et il aura fallut 5 ans pour revenir à un ordre constitutionnel, meme si on ne parle ici que de la forme. Il n’a de constitutionnel que le nom. Nous évoquerons plus tard l’hypocrisie flagrante de la CI face à cette situation… Flags_onu_geneva2 Continue reading Page blanche … Enfin presque ! #Madagascar

Share

Un pas démocratique #Mdg2013

Un pas a tout de meme été franchi par cette élection celui vers la démocratie.
Bon, c’est vrai il y a beaucoup à redire sur la forme dans laquelle cette élection a été préparée et menée. On a en quelque sorte donné raison aux dinosaures comme Deba qui disaient que des élections dans ces conditions ne pourraient pas produire de bons résultats. Mais ne polémiquons pas sur le terme « BON » .
Ce pas a été fait et chacun a donné de sa personne ; les candidats avec ou sans programmes, les militants mobilisant leurs troupes, les électeurs en profitant des festivités (spectacles, et autres), recevant à cette occasion les goodies à l’effigie de leur champion. Coté administration, la CENIT a mis en branle une vrai organisation, la CI a réellement participé autravers du financement de l’événement, les observateurs ont vraiment observé, mais n’ont rien vu… Pour finir, les électeurs ont voté, les blasés se sont abstenus et les opposants se sont opposés.
Bref un bon cocktail ou tout le monde a donné de sa personne pour faire de cet événement un moment de démocratie. Soit la participation de tous a exprimer quelque chose ou non.

On peut mettre toute fois un bémole quant aux équilibres des forces qui s’affrontaient. Un doute aussi quant à la ‘propreté’ des fonds qui ont servi dans ces campagnes. Mais ainsi va la vie, il y a toujours des forts et des faibles et le plus grand nombre rejoint souvent le coté des forts sans doute par recherche de protection.

Donc soyons très mesuré a compter de maintenant  car l’expérience des années précédentes et surtout des crises précédentes, a montré que la moindre prise de position pouvait se solder en grave crise ou le plus petit nombre prend le dessus sur le grand. J’englobe dans le grand nombre cette majorité silencieuse qui a la dignité de souffrir en silence et qui pâti de ces extrémistes. Nous n’aurions rien a gagner dans une nouvelle guerre de position qui ferait une nouvelle fois rentrer le peuple dans un conflit ou les morts endeuilleraient l’histoire. Madagascar et le peuple malagasy mérite mieux que ces manipulations d’esprits tordu qui n’ont finalement que des intérêts personnels à faire valoir.

Je suis pour la paix des esprits, la sérénité dans la prise de décision. Prenez garde messieurs les hommes de pouvoir, un peuple est l’enjeu de votre partie de carte. L’histoire doit écrire les lettres plus nobles sur Madagascar.
A bon entendeur…
Je vous a tous de passer une bonne fin d’année

Share

Indépendance #Mdg2013

Au delà de la position partisane, cette situation est loin d être un modèle de transparence, équité et donc de démocratie.
Vous l aurez compris au fil de mes post que je ne suis pas pour un JLR ou un Hery. Je suis contre le pourrissement d une situation ou notre pays et son peuple pâtissent du petit jeu auquel se livre une poignée d hommes.
Je suis pour un retour à de vraies valeurs. Le chemin pour y parvenir, bien que tordu, passait par cette élection et une équipe qui permettra de dégager toute cette troupe de pilleurs.

Or, on voit maintenant clairement que la Cenit est très loin d être indépendante. Les chiffres semblent trifouillés par le simple fait que le total des voix des candidats ont plusieurs fois donnés des chiffres différents de 100 %. Qui comme par miracle, sont corrigés l instant d après.
On a l impression aussi que le schéma du 1 er tour se réitère, à savoir la diffusion des résultats de manière ciblée et non brute au fur et à mesure de l arrivée de ceux ci.CENIT
Cette attitude donne la sensation que la rétention des scrutins ou le Doc est devant, sert à une manipulation de chiffre. Mme Attalaha, il y a trop d observateurs qui vous regarde, et ces agissements ne permettent pas d établir un climat de confiance et donner du crédit à vos travaux.

Que dire du climat d apaisement que certains prônent et se disant prêt à passer le flambeau par des passations rapides et régulières ?
L interdiction de sortie du territoire associé d un mandat d’arrêt pour Mamy et Vital pour tentative de coup d état est une fois de plus un peu gros. C est vrai qu en ce moment des réunions ou un général est présent suppose déjà des question… Mais lorsqu on est déjà général, toute visite devient association de malfaiteurs. Il est loin le temps ou la marionnette PM faisait exactement ce qu on lui disait. Aujourd hui, il risque un mandat dépôt avec ses acolytes ! camille_vitalDébut des chasses au sorcières ? Ou action de représailles par ce qu ils savent qu il ne sera plus possible de maquiller des résultats de manière aussi abusive ?

Cette sensation de se faire voler la démocratie une fois de plus laisse un goût vraiment amer dans la gorge.

Indépendance est un mot qui decidement, ne collera jamais avec Madagascar.
Depuis 1960, l influence extérieur dictera toujours les orientations politiques et économiques de Madagascar. À l échelle de l’homme, il en est de même. Toute action est dictée, non pas par l autorité attachée à sa fonction, mais à l autorité directement supérieure, qui orientera avec ou contre son gré, les mesures à prendre.

Share