Tag Archives: FFKM

Le Gasy Pilleur #Mdg2013

C est le moment de vérité pour la CI. Eux qui ont tendance à dire que c est toujours leur voix qui a raison, nous verrons bien. election-presidentielle-au-maliL élection au Mali doit être la vrai solution de sorti e de crise. Souhaitons que les résultats des scrutins et leur acceptation par la majorité de la population, soit effective, car ceux qui ont raison et qui détiennent les finances risquent de ne pas accepter d avoir tord.

 

À MADAGASCAR, on a bien vu qu il était difficile d organiser ces scrutins dans la mesure ou il existe énormément de tension entre ceux qui n ont aucune chance d être élu et ceux qui pipent les dés. Sans parler de ceux qui estiment etre les gagnants alors qu’ils sont les seuls à le croire…

Aujourd’hui, le processus FFKM est le seul qui peut conserver une inclusivité à la sortie de crise. Leur démarche est d inclure les acteurs qui bloquent le système et de leur faire comprendre qu il est temps d arrêter. Le HIC pour la CI est que ce processus place les élections sur un 2nd plan. La priorité est de réconcilier puis de procéder à des élections.

L étau se resserre et il est temps ! Notre DJ pensait trouver un appui en Chine, Or les portes de la présidence sont restées fermées et curieux hasard, la transmission des lettres de créance du nouvel Ambassadeur chinois reportée.
Il est illusoire de penser que ses démarches de médiation auprès de Kikwete puissent avoir le moindre impact sur l Union Africaine, tant elle a  été insultée dans le courrier à l attention du CPS!
Le Gasy Pilleur (parodié du “The Lorax” du Dr Seuss) ne pourra pas arriver à ses fins en rasant toute la forêt de l’île, car les hommes ne se sont pas laissés duper (Unless…) je vous encourage à lire ce livre ou voir le dessin animé. D allure un peu simpliste, il délivre un vrai message de prise de conscience du collectif.The-Lorax-dr-seuss
Revenons au Gasy Pilleur, donc ! Lui et sa bande de copains et ses gros bras ont du soucis à se faire. Car lorsque des tentatives de coup d état qui sortent de nulle part sont déjouées à la dernière minute, c est que le raz le bol est à son comble, même dans les Forces armées. Nous l avons appris dans les crises précédentes, plus la saturation est forte, plus l explosion est vive. La pratique du pouvoir est une maladie contagieuse qui rend amnésique. Le Gasy Pilleur n a pas fait exception ! Il est tombé dans le panneau et sera éjecté plus violemment que les précédents.

A suivre…

Share

On y est #Mdg2013

Mon avis est que nous arrivons au vrai carrefour de l avenir de Madagascar. Une dernière chance va être tentée au travers cette grande réunion du FFKM. FFKM3

L importance de cette réunion :

D abord, ne pas employer le mot sommet! Ce serait donner raison à Ratsiraka. Même si tout laisse à penser qu il sort le grand vainqueur de ce combat alors qu il n a pas commencé.  Cette réunion est bien la dernière chance qui nous est offerte pour réunir ces personnages qui refusent de faire des concessions et surtout qui renient tous les engagements qu ils ont pris. Ces 4 chefs d’église sont les seuls à pouvoir réunir les hommes et femmes qui ne veulent plus se voir. Ils sont aussi les seuls a nous offrir une sortie de crise “court terme” par des élections acceptées, par presque tous…

Des difficultés pas insurmontables :

La 1ere difficulté est de faire accepter un principe ou tous les belligérants se retrouvent à la même table. Il ne faut pas parler de ‘Sommet’ car cela ferait sortir Ratsiraka vainqueur d’un combat qui n’a pas encore commencé. Convaincre l’armée qui est autre que la voix de son maitre Rajaoelina, n’est pas une mince affaire. Il a fallut la pression des officiers pour faire plier le haut commandement. Jean_OmerAu passage le PM J. O. Beriziky a mis tout son poids pour encourager la tenue de cette réunion dernière chance. Ce n’est pas encore gagné car même si le retour de Ravalomanana est acquis, il reste sous condition d’une securisation du site ou les réunions vont se tenir et aussi des lieux de résidence. S ils tentent de le refouler à JNB (Airlink du 3/8/13), nul doute que la pression de la rue va s’accentuer.

Convaincre que les parties prenantes doivent maintenant se retirer de ce processus. C’est peut être le résultat le plus difficile a obtenir. Analysons le point de vue de chaque camp pour comprendre la problématique :

Ravalomanana :
Il lui est difficile de renoncer à ce pouvoir qui excite tant. Pourtant, en prenant un peu de recul, la priorité de Ra8 est la sauvegarde de son Empire Tyko. Le retour au business est pour lui l’assurance d’avoir le matelas necessaire à un retour au plus haut de la politique. TykoEt puis, Lalao finit par se convaincre elle meme qu’elle peut maintenant y aller toute seule, faisant un pieds de nez à son mari à l’allure d’un défi ; “qui porte la culotte maintenant”. 1011092_562478407124762_1358104384_nDonc pour Ra8, pas trop de difficulté de lâcher prise, car c’est en fait maintenant le problème de sa femme de se retirer de la course. D’un autre coté, les meilleurs ennemis de Lalao sont dans son propre camps. Mamy Rakotoarivelo, se verrait bien porter le drapeau de la mouvance pour les prochaines élections.

 

Ratsiraka :

1d6cc64504c2b540092400Cette candidature n’était qu’une farce. C’est le plus futé de la bande, pensant manipuler ce processus. Il semble être arrivé a ses fins. Pourtant, de manipulateur, il est en passe de devenir instrument, car c’est bien le 1er qui retirera sa candidature. Les Hommes d’église n’auront qu’a se servir de ce levier pour faire plier les autres en leur rejetant la faute du blocage. Ratsiraka ne souhaite qu’une seule chose ; c’est qu’on lui accorde la reconnaissance de cette autorité morale que c’est grâce a lui  que ce pays est sorti de l’impasse. S’il a été le problème de ce pays, comme il aimait a le répéter, il se rachète une bonne conduite en étant le père de cette nation réconciliée. La encore, il n’y a pas de grande difficulté à satisfaire ces petits caprices autoritaires

Zafy :

Contre vents et marrées depuis toujours, il sera encore une fois celui qui trahira sa propre équipe. Son credo est d’être celui par qui la démocratie a été installée à Madagascar. Rajoelina s’est trouvé un allié de poids dans ce dernier combat. 000_Par7534409_0Alliance contre nature, qui parviendra tout de meme a changé le PM une bonne fois pour toute. Mais aussi, il sert de courroie de transmission pour allier Ratsiraka dans la manœuvre. Ce scrutin constitutionnelle passera, mais seulement après les présidentielles. Cet élan fédéraliste qui a eu l’assentiment de Ratsiraka n’est que de très courte durée car de nouveau, la priorité imposera des sacrifices et c’est Zafy qui en fera les frais.

Rajoelina :

regiion3_mada_rajoelina_12_3_11Tous ses adversaires pensent qu il est affaibli par l’abandon de ses plus proches alliés. Or c’est dans l’adversité qu’il s’est démontré être le plus fort. Sa faille aujourd’hui, c’est l’effritement de sa force militaire. S’il a toujours le soutien inconditionnel des têtes militaires, celle la ont de plus en plus de difficultés a faire exécuter des ordres. Rajoelina sait qu’il est celui qui la le plus a perdre dans cette bataille. Mais ses atouts en main sont considérables ; armée, argent, réseau média et business. Sa meilleur stratégie est de se sortir en victime de cette bataille. Il aura aucune difficulté de médiatiser cela et en quelque sorte de sortir en parti blanchi pour porter son soutien a son poulain. Maintenant, quel homme dupe et malléable sera l’élu. Il fera certainement un appel au seigneur pour lui indiquer la voie.

Les autres :

Cette démarche FFKM laisse sur le carreau les autres mouvances. La première convention visera a obtenir une réconciliation des 4 et la mise en place d’un nouveau PM puis gouvernement  avant d’élargir aux autres mouvances. Le débat ne tournera qu’autours du maintient ou non des chambres et de leur recomposition. Mais il reste en ligne de mire des élections qui seront suffisamment claires pour leur donner une chance d’exprimer leur voix.

Si ca n’aboutissait pas

Le doute laisse présager un avenir tres sombre pour le pays. Ceux qui souhaite que ca pète seront servis. Pas dans le sens ou la rue va se charger de faire ce que l’armée est larueincapable de faire. Il n’y aura pas comme en Egypte, un élan populaire d’envergure. Le peuple en a mare. Par contre, la déliquescence de l’autorité, les militaires qui ont prévenu qu’ils lâcheront les laisses, les règlements de compte, les justices populaires avanceront le pays dans un chaos d’où il sera difficile de sortir.

N’oublions pas que le pays converge dans une année difficile en terme de sécurité alimentaire, avec des récoltes maigres, ravagées par les criquets une pluviométrie irrégulière surtout dans la partie sud. La période de soudure est prévue démarrer plus tot, et les financements de ces besoins ‘humanitaires’ encore incertains.

Vous qui avez des choses à dire, ne laissez pas le pays prendre cette trajectoire. Travaillons ensemble a la réussite de cette dernière chance qui nous est offerte. SORTONS DE L IMPASSE !

Share