Tag Archives: Antananarivo

Banane Monsieur le prensident #Madagascar

Monsieur le Président, nous voilà au seuil d’une nouvelle année, et vous allez bientôt célébrer le deuxième anniversaire de votre mandat. Laissez-moi d’abord vous souhaiter, sobrement, sans fastes ni trompettes, une bonne année. Bonne année, bonne santé. La prospérité, le confort   D’autres en ont certainement plus besoin que vous ou vos proches… Je vous souhaite d’avoir de la vision pour arrêter de naviguer à vue, du cran pour rompre avec les mauvaises habitudes et les mauvaises personnes, de la détermina­tion pour amorcer enfin les projets que vous aviez pour ce pays et pour lesquels ceux qui vous ont élu vous ont mis à cette place, et de l’honnêteté, pour arrêter de vous voiler la face et de mentir par la même occasion à vos compatriotes.
Car, Monsieur le Président, contrairement à ce que vous semblez le croire (ou voulez le faire croire), et contrairement au ton apaisant de vos vœux à la Nation, tout ne va pas bien. Nous n’avons fait aucun pas significatif vers le développement. Tout n’est que saupoudrage, illusions et mirages. Les visages de la pauvreté ne cessent d’évoluer et de se réinventer, la classe moyenne n’existe presque plus, les gens mangent du chien, des rats ou des ordures, vivent les pieds dans l’eau. Mais le savez-vous seulement   En dehors de vos sorties médiatiques et médiatisées, jetez-vous un seul regard à cette population qui survit dans cette gigantesque poubelle qu’est devenue Madagascar
et aux commandes de laquelle vous vous trouvez
Femmes, hommes, jeunes, vieux, enfants, nourrissons…chacun avec ses problèmes qui pourraient vous sembler dérisoires, mais dont le cumul tue à petit feu l’âme même de la Nation. « Vais-je trouver à manger aujourd’hui   »,« Les chaussures de mon fils sont usées jusqu’à la corde mais je ne peux pas lui en offrir d’autres, que
faire   »,« Mon père est gravement malade mais l’hospitaliser coûterait trop cher…Il est assez vieux, alors… », « Je ne veux pas garder cet enfant. Je ne peux plus subvenir à ses besoins. Je veux le donner. », « J’aimerais continuer mes études mais mes parents n’en ont plus les moyens… » Autant de suppliques silencieuses qui ne sont peut-être que des broutilles face à vos « soucis » Monsieur le Président… Mais entre deux vols, entre deux réunions, entre deux parapheurs, ouvrez vos oreilles, ouvrez vos yeux, ouvrez votre cœur et entendez leurs voix… Elles ne sont pas encore d’outre-tombe mais, malheureusement, dans les conditions de vie actuelles, on peut rapidement passer de vie à trépas à Madagascar. Il suffit d’un rien…
Monsieur le Président, nous ne quémandons pas votre pitié. Nous ne voulons pas de vos discours. Nous voulons « juste » que vous nous démontriez que vous vous préoccupez réellement de notre sort. « Asa sy faharetana fa tsy fahagagana no hiteraka an’izany » disiez-vous.Travail  Retroussez vos manches, restez à Madagascar, parlez avec la population, travaillez pour elle. Patience   Accélérez un peu le pas s’il vous plait car des vies se brisent chaque jour, souvent de façon irréversible. Nous n’attendons aucun miracle de vous, « juste » une stratégie éclairée et réaliste, des actions concrètes, moins de cravates bleues et de distributions de vivres « pour la forme », mais plus d’humanité, de prise de responsabilité et d’initiative.
Monsieur le Président, les luttes pour le pouvoir (et ses avantages) auxquelles vous et vos semblables vous livrez nous écœurent profondément. Mais vous avez été élu (même à l’issue d’élections frelatées et insipides) et vous avez été assigné à ce poste pour 5 ans. Soit. Nous nous devons de respecter cet état de fait. Nous attendons. Nous vous surveillons, c’est notre droit. La redevabilité ne doit plus être un simple slogan mais un modus operandi permanent.
Alors, bonne année Monsieur le Président ! Commencez-la du bon pied. Descendez de votre tour d’ivoire. Montrez-nous que vous voulez aller de l’avant. Serrez-vous la ceinture. Faites des économies pour faire face aux prochaines inondations : annulez la présentation de vœux du 8 janvier ! Envoyez des cartes de vœux à vos invités. Renoncez au luxe de la vie de palais. Ceux qui raisonnent comprendront, les parasites s’insurgeront. La balle est dans votre camp…

Ketakandriana Rafitoson

De L’express de Madagascar

Share

Vol Inaugural de Turkish Airlines #Madagascar

Enfin l’Open sky devient une réalité. La compagnie Turkish Airlines inaugure son 1er vol sur Antananarivo.

Nous aurions préféré Ethiad ou Emirates … mais n’allons pas faire la fine bouche, d’autant que c’est vraiment la 1ere déclaration du président Hery Rajaonarimampianina qui est suivi d’effet !

Mais il y a de quoi s’interroger tout de meme. Y a t il autant d’echange touristiques, commerciaux ou industriels avec la Turquie pour justifier 3 vols hebdomadaires avec un A340 ?

Quand on voit les 1ers passagers l’islamisation de Madagascar semble bien etre en marche. De nombreux recruteurs de DAESH avaient leurs bases arrières, non pas en Syrie , mais en Turquie. L’afflux des migrants sur l’Europe sont bien entrés par cette porte. L’aide de 2 milliards d’Euro qui viennent d’accorder les membres de l’Union Européenne ne servirait elle pas à la promotion d’une ligne qui sera à coup sur déficitaire.

Madagascar, un pays fragile, un peuple démuni, oublié de ses dirigeants est un terreau fertile pour ces recruteurs de la terreur.

Restons vigilants

 

 

Share

Et c ‘est reparti Corruption Francophonie #Madagascar

On a cru comprendre dans les médias que ce sommet de la Francophonie ne verrait pas le jour faute de budget selon le DG Mamy Rajaobelina.

Pourtant on apprend qu’un contrat de 6 millions d’Euro a été signé avec ESL pour la partie démarche marketing, lobbying international , etc…

La ou notre surprise est plus important encore, c’est qu’il n’y aurait besoin que de 3 Millions pour réaliser ces opérations de lobby. Au meme moment un proche du président Hery Rajaonarimampianina est inquiété par les autorités francaise avec une somme anormalement importante en espece. Bref , s’agirait il d’avance en espece de ce fameux contrat ?

c est la question qu il faudra poser à Nicole …

image image image

Share

Un pas démocratique #Mdg2013

Un pas a tout de meme été franchi par cette élection celui vers la démocratie.
Bon, c’est vrai il y a beaucoup à redire sur la forme dans laquelle cette élection a été préparée et menée. On a en quelque sorte donné raison aux dinosaures comme Deba qui disaient que des élections dans ces conditions ne pourraient pas produire de bons résultats. Mais ne polémiquons pas sur le terme « BON » .
Ce pas a été fait et chacun a donné de sa personne ; les candidats avec ou sans programmes, les militants mobilisant leurs troupes, les électeurs en profitant des festivités (spectacles, et autres), recevant à cette occasion les goodies à l’effigie de leur champion. Coté administration, la CENIT a mis en branle une vrai organisation, la CI a réellement participé autravers du financement de l’événement, les observateurs ont vraiment observé, mais n’ont rien vu… Pour finir, les électeurs ont voté, les blasés se sont abstenus et les opposants se sont opposés.
Bref un bon cocktail ou tout le monde a donné de sa personne pour faire de cet événement un moment de démocratie. Soit la participation de tous a exprimer quelque chose ou non.

On peut mettre toute fois un bémole quant aux équilibres des forces qui s’affrontaient. Un doute aussi quant à la ‘propreté’ des fonds qui ont servi dans ces campagnes. Mais ainsi va la vie, il y a toujours des forts et des faibles et le plus grand nombre rejoint souvent le coté des forts sans doute par recherche de protection.

Donc soyons très mesuré a compter de maintenant  car l’expérience des années précédentes et surtout des crises précédentes, a montré que la moindre prise de position pouvait se solder en grave crise ou le plus petit nombre prend le dessus sur le grand. J’englobe dans le grand nombre cette majorité silencieuse qui a la dignité de souffrir en silence et qui pâti de ces extrémistes. Nous n’aurions rien a gagner dans une nouvelle guerre de position qui ferait une nouvelle fois rentrer le peuple dans un conflit ou les morts endeuilleraient l’histoire. Madagascar et le peuple malagasy mérite mieux que ces manipulations d’esprits tordu qui n’ont finalement que des intérêts personnels à faire valoir.

Je suis pour la paix des esprits, la sérénité dans la prise de décision. Prenez garde messieurs les hommes de pouvoir, un peuple est l’enjeu de votre partie de carte. L’histoire doit écrire les lettres plus nobles sur Madagascar.
A bon entendeur…
Je vous a tous de passer une bonne fin d’année

Share

J – 1 #Mdg2013

J – 1 #Mdg2013

C’est bientôt le jour J. N’ayant pas été prolixe ces derniers jours, je vais me lâcher cette fois.
Cela fait 3 semaines que j’observe le déroulement que certains appellent “Campagne Electorale“. Désolé de vous dire que pour ma part, je n’ai pas trouvé de similitude avec la définition.
Peut être que 2 ou 3 se sont essayés à l’exercice, mais le peu d’impact que cela a manifesté auprès des populations, ne les a pas incité à poursuivre dans une démarche “peut être plus intellectuelle”.

On se rabat vers des actions plus festives, des discours populistes prenant les malagasy pour des abrutis et enfin revenir aux travers des scrutins précédents démagogies et mépris ; le peuple a besoin de pain et des jeux –> comprenez SPECTACLE et FMG(Franc Mofy Gasy)

Que faut il comprendre derrière ces constats ?
1 Que le peuple est définitivement pas apte a comprendre et/ou
2 Que le peuple s’en fout complètement des artifices électorales et administratifs et/ou
3 Que les politiciens d’aujourd’hui ne valent pas mieux que leurs prédécesseurs

Je suis un peu circonspect face a cette fatalité. Il semblerait que l’histoire continue de se répéter encore et encore, comme un mauvais film de série B qui tourne en boucle.
On peut s’interroger aussi sur le contenu de cette liste électorale qui ne voit quasi aucune évolution à celle 2006.
Voici un comparatif intéressant par province/bureau de vote
Comparaison 2006_2013

 

Comparaison 2006_2013 (1)Comparaison 2006_2013 (2)Comparaison 2006_2013 (3)Comparaison 2006_2013 (4)Comparaison 2006_2013 (5)Merci a celui qui a procédé à ces recoupements.

Ces manœuvres ne visent qu’à conserver un terrain propice aux magouilles d’envergure comme :
Les changements d’urnes
La conservation des meme listes de CIN afin de compléter les forts taux d’abstention
Le non envoi des urnes et bulletins dans les zones dites difficilement accessibles

Bref devra t on s’étonner si une fois de plus les résultats de ces scrutins soient contestés ?

Mais alors, si ces dés sont pipés, on imagine que les résultats iront en faveur de celui ou celle qui a, à la fois l’argent, mais aussi l’appareil de l’état. Donc si #Hery2013 devait manipuler les résultats, un “1er tour dia vita” serait exclu compte tenu de la capacité populaire de nuisance de Ravalo. Alors, il choisirait #Hajo2013 pour une confrontation 2e tour. Celui ci ne pouvant pas réellement faire le rassemblement du : “Tout sauf HAT”, ni combat côtier Merina. Le cas de figure le plus logique serait de désintéresser la population d’un 2e scrutin et faire passer une fois de plus le bourrage d’urne artificiel pour combler l’abstention. Et le tour est joué !
On repart pour un 2e mandat cette fois sous l’égide de la légalité. Adieu veau vache cochon …

Monsieur Propre fera la vaisselle MrPropreHery

La seule solution serait une mobilisation générale apportant un vote massif dans les zones urbanisées qui ne portent traditionnellement  l’intérêt que de 30% des votants. Cela aurait pour conséquence une invalidation massive des bureaux de vote ou le nombre de votant dépasserait celui des inscrits.

Share

Quel départ !?! #mdg2013

Quel départ ! Cette propagande a tenu les promesses que la pré-campagne avait annoncé ; une histoire d’argent !
On peut lire sur le net que le président qui sera élu sera celui qui fera le plus danser, chanter et qui aura doté le peuple de plus de casquette et tee shirt. C’est misérable …
Peut on réellement cautionner que c’est la seule méthode qui marque face au faible niveau intellectuel de la population ? Je pense pour ma part que c’est surtout le faible niveau des politiciens qui n’ont rien à mettre dans leur programme qui pourra changer la face de Madagascar.Capture d’écran 2013-09-30 à 10.28.19
Ne faudrait il pas conseiller à ces électeurs ; allez voter pour le candidat qui aura fait fabriquer ces tee shirts à Madagascar ? Il aura au moins donné un peu de travail au peuple et ainsi donné un minimum de crédit à ces paroles. Sur ce sujet, en questionnant je n’ai pas trouvé un seul qui a acheté ses articles à Madagascar. S’il en existe un, qu’il se manifeste ! Je lui ferai volontiers de la pub car c’est le début d’une bonne démarche.
Une telle débauche d’argent face à un auditoire aussi démuni, c’est une insulte. Ils ont raison de venir à tous les meetings qui leur sont proposés. C’est une occasion de prendre un billet, voir des artistes sans avoir à payer et pour les plus chanceux repartir avec un tee shirt et un peu de viande. J’espère qu’ils garderont en mémoire que cette générosité soudaine de ces hommes politiques n’est que le maigre retour de tout ces pillages ou business fait à leur détriment durant toutes ces années.
En parcourant les sites web des candidats, la ou il ne se passe rien, on est bien obligé de se rabattre sur les profils et pages Facebook. Ce n’est pas mieux car il n’y a rien d’autres que des albums photos tous identiques les uns aux autres. A croire meme que certains sont des images reproduites de précédents meetings et dupliquées pour étoffer l’album d’un déplacement un peu décevant. Autre remarque ; dommage que nous n’avons pas les outils pour les reconnaissance de visage car il est presque sur que nous retrouverions les meme publics pour 2 meetings différents.
Il est très difficile de se faire une idée sur l’évolution de la tendance depuis cette 1ere semaine. Les sondages sortit ici et la sont sans valeur. Ceux qui montrent Dr Robinson vainqueur (1er tour de vita) à 74%, tout comme ceux de Hery à 53%.Capture d’écran 2013-09-30 à 10.30.57 En questionnant les staff de campagne des différents candidats les pronostics sont tout aussi disparates. La seul certitude de cette 1ere semaine, c’est que seul les candidats qui ont de l’argent auront une chance d’apparaître dans le top 10.

Pourtant, si nous devions commencer à faire le tri, la méthode logique serait de le faire par élimination. Quels critères ?
Démagogie et mensonge
Impliqués dans des Affaires judiciaires pénales
Manipulation financières et enrichissement personnel indécent
Rien qu’avec ces 3 la, on devrait déjà y voir plus clair… Je vous laisse imaginer le peu de choix qu’il reste à notre disposition.

Alors peut être, soyons moins severe. Regardons celui qui aura suffisamment de poigne pour redresser un pays qui devra faire face dans très peu de temps à sa réalité économique ;
Devise vs Ariary : les manipulations de change opérées par la banque central juste avant la clôture du MID, aller retour fictif d’achat-vente pour maintenir la moyenne des cours en dessous de sa valeur réelle. Tout bailleur (notamment FMI) imposera d’avoir une transparence des opérations financières en contre partie de sa contribution budgétaire.
Subventions : La encore, le retour à la réalité sera brutal et douloureux. Ces subventions aux pétroliers, aux différents PPN. Ces dérogations aux taxes d’importation de nombreux “Quincaillers” seront autant de facteurs d’inflation. Le salaire quant à  lui ne suivra évidemment pas le meme rythme, réduisant d’autant un pouvoir d’achat déjà dérisoire.
Retour au travail : Ce sera une difficile rentrée quand on voit que ces années de crises ont généré un refus d’exécution des ordres de la hiérarchie. Imposer à tous que la reconstruction du pays est l’affaire de tous ne sera pas un tache facile et le dialogue stérile risque de ne pas suffire  face à cette dégradation.

Ayons un peu de logique pour comprendre que pour contrer les récents chiffres d’afrobarometre en terme de pauvreté, il faut s’attaquer au secteur primaire. Capture d’écran 2013-09-30 à 10.23.34En effet 64 % des ruraux sautent des repas plusieurs fois dans ces 12 derniers mois. Il ne faut pas le faire en vendant des terres, mais en réconciliant le malagasy à sa terre. Développer le secteur agricole est une priorité ne serait ce qu’en terme de sécurité alimentaire. Ceux(meme malgaches) qui veulent exploiter des terres ne peuvent le faire car il n’existe aucune sécurité pour celui qui souhaite s’investir de récolter le fruit de son travail. Il doit exister au plus vite un pacte permettant aux propriétaires ancestraux et les acteurs économiques de réaliser ensemble la construction du pays.
Alors Mr Hajo, vous connaissez bien le problème des litiges fonciers que proposez vous pour enrayer ce problème ?
Ou encore vous Mme Sarah, l’écologie est une erreur d’orientation de votre parti pour peser dans la fibre malagasy. Qu’attendez vous pour donner une dimension Terre-Terroire-Patrimoine à votre parti ?
Je parle de ceux la car j’ai pu lire des projets de sociétés ou des programmes qui évoquent le sujet. Mais ou sont les autres ? Meme si moi aussi, j’aime la fete, la musique, les artistes, on parle la de l’avenir du pays, de l’avenir de nos enfants… Cela mérite au moins un peu de sérieux et d’abnégation.

Share

On ne demande qu à en rire, #Mdg2013

A voir la tournure des événements, et tous ces personnages aussi crédule, on se demande lesquels de tout ce cirque sont le plus ridicule ;

  • Ceux qui n’ont plus honte d’annoncer de bonnes actions et appliquent exactement le contraire
  • Ceux qui croient encore une fois que les bonnes intentions sont sincères et qu’elles ne permettront une sortie de crise

Il nous suffira de quelques jours pour nous rendre compte que la situation est ingérable et qu’envisager de tenir une élection dans ces conditions relève d’une pure folie. Fallait il attendre tout ce temps pour finalement revenir à la case départ de 2009 en se retrouvant à nouveau dans la rue ? Quant aux jusqu’au-boutistes, en fait ils n’ont plus vraiment le choix. Investir autant de son propre argent (ou sale) ou celui de partenaires revient tout simplement à bruler ce magot sans espoir de retour sur investissement…

Quand allons nous enfin comprendre que celui qui bloque réellement ce processus est ANR ? Toutes les démarches qu’il met en œuvre ne sont la que pour continuer à exercer ce pouvoir d’une main de maitre. S’il faut aller aux élections, il est prêt, mais à condition que ce soit lui qui les organise. S’ils se sentait si fort que cela d’affronter la décision du peuple au travers des urnes? pourquoi ne lâche t il pas du leste au pouvoir en laissant le PM terminer le travail que lui a confié cette FDR ? La vérité est qu’il n’est pas serein. Meme en position de Force, il n’est pas sur d’avoir le dessus sur Lalao. Donc sans jouer l’avocat du diable, pourquoi irait il prendre un tel risque alors qu’il suffit de quelques entourloupes pour bluffer l’ennemi (la CI) pour se maintenir au pouvoir et faire semblant d’essayer de résoudre les problèmes par des négociations.
Son jeu est finalement le plus sensé car depuis le début, reste fidèle à sa stratégie.

Ce qui n’est pas le cas de la CI et de la cohorte de courtisant qui cherchent en étant proche du pouvoir, à retirer quelques miettes de pouvoir, de notoriété et meme de finances… Quand le ciel est bleu, tout va parfaitement bien dans le meilleur des mondes. Quand le ciel s’assombrit, on passe dans l’autre camps en maudissant son précédent allié de tous les maux de cette terre. La CI et ces courtisants sont finalement tous les meme, car le mode de fonctionnement est identique. Alors quelle est la réponse à ma question d’introduction ?

En attendant, le monde est spectateur impuissant, voyant comme au cinéma la misère empirer, les agressions se multiplier. La vrai misère se ressent par le nombre croissant de mendiants attendant les poubelles de ces résidences de riches, car il y a encore de quoi manger, troquer ou vendre dans celles ci. On voit cette misère dans les agressions de coupes sauvages faite dans la foret exemple; réserve intégrale du Masoala. On ressent enfin cette misère dans le peu de confiance de la population envers les institutions et son administration.

Cette révolution de 2009 aura été le remplacement d’un homme ivre de pouvoir, par un homme ivre de puissance qui pour arriver à ses fins n’hésita par à détruire verticalement et horizontalement le peu de structure qui existait.

J’aimerai me tromper et faire comme tout ces moutons, croire que cette CES réussira son coup d’éviction, croire que la CENIT pourra sortir une date , croire encore que les mécontents ne descendront pas dans la rue et croire enfin que si tout ça était possible, les résultats des scrutins seraient acceptés par toutes les parties. Mais ce clichés dans enfants dans la poubelles, le peu de structures existantes dans les régions productrices de richesse, la dégradation des routes ou chemins entre les zones enclavés et les hôpitaux manar penitra, m’empêchent d’etre anesthésié comme tous les cupides et assoiffés de pouvoir.

Share

Au pays du systeme D #MDG2013

Quelques fois, on se demande comment du chaos peut sortir des improbables réussites.
Il ne faut pas sous estimer le pouvoir du système D malagasy. D’abord, il faut comprendre que ça ne peut fonctionner que dans un contexte et une méthode qui leur est propre ;
Donc on ne peut envisager de faire durer une voiture neuve que 3 ans. De la, une phase terminale ou les traitements sophistiquées, d’électronique, pièces d’origines et main d’œuvre hors de prix, auront raison d’une mort clinique inéluctable… C’est la que la magie opère. Un incroyable miracle qui permet à votre épave de 3 ans revient à la vie. Le plus incroyable, c’est qu’à partir de cette résurrection, votre voiture sera fonctionnelle 20 ans, au prix de nombreuses soudures, changement de moteur, adaptation de transmission et j’en passe…

Bref vous aurez compris qu’il ne faut pas s’arrêter avec des aprioris car tout peut arriver meme le plus improbable mais ça fonctionne. chatodo1

 

Pour exemple, ce chantier qui n’a certainement pas eu ce qu’il y a de plus exemplaire en matière HSEQ. Et pourtant, le résultat est la et au finale plutôt bien fait;chatodo2

 

 

Le problème avec la politique malgache, c’est qu’on veut régler un problème local avec des solutions occidentales. Quand on aura compris que certaines  méthodes  extérieures ne seront jamais adaptées au pays du systèmes D. Un pas sera fait et nous pourrons entrevoir un début de solution.

Share