Tag Archives: Andry Rajoelina

Bourde après bourde, il n’en manquera pas une ! #Madagascar

Le President Hery Rajonarimampianina remet Marc Ravalomanana à sa place ;
« SI RAVALOMANANA EST EN COLÈRE, C’EST SON AFFAIRE. IL CROIT PEUT-ÊTRE QUE LES ETATS-UNIS LUI APPARTIENNENT. ET A CHAQUE FOIS QUE JE ME DÉPLACE DANS CE PAYS, IL A TOUJOURS CES MOTS A DIRE ».

Bourde après bourde, il n’en manquera pas une !

Cette fois, il s’est fait piégé dans les plus grandes largeurs. N’y a t il personne dans l’entourage du président pour lui indiquer une ligne stratégique ? Il semblerait que non. Alors qu’il était si simple Continue reading Bourde après bourde, il n’en manquera pas une ! #Madagascar

Share

Une indécision de plus ? #Madagascar

Certains éditos titre ‘entre l enclume et le marteau’. Je dirais qu il ne peut se cacher derrière de fausses excuses alors que nous sommes bientot à 3 mois de la de mandat présidentiel. Le etat de grâce qui ne dure jamais plus de 100 jrs est maintenant révolu . Il est le seul à assumer la situation dans laquelle nous sommes.

De toute évidence, il ne s est pas préparé à l exercice du pouvoir. Continue reading Une indécision de plus ? #Madagascar

Share

PM or not PM ? #Madagascar

Un peu de recul depuis cette investiture pour remettre des idées en place. Difficile de prendre de la hauteur à vrai dire…
Ce 1er billet de février arrive certes un peu tard, mais il est surtout à temps pour faire le point sur l’actualité brulante du moment ; Le choix du PM.

Divorce confirmé :Hery_Rajaonarimampianina
Le divorce annoncé a bien eu lieu entre Hery et Andry. Sauf qu’il se sont fait voler la vedette par l’affaire Trierweiller – Hollande – Gayet. C’est pour vous donner une idée de l’importance de la politique malagasy à l’échelle internationale !
Bref, l’entourage de Hery a tout de meme fini par faire accepter à son champion qu’il ne pouvait plus jouer la demi mesure avec son ancien mentor. Une telle décision n’a pu être faite que sur l’assurance que la CI serait derrière pour apporter tout son soutien si les choses tournaient au vinaigre. Meme s’il lui a fallut beaucoup de courage, il semble être un peu coincé aux entournures pour réellement agir avec les pleins pouvoirs de président. En témoigne cette affirmation à Nosy Be ; « c’est moi qui désigne le PM » . Est-ce une manière de tenter de se convaincre que c’est bien à lui que revient cette tache ?

Ou en sommes nous dans cette répartition des forces en présence ?
2 camps sortent du lot le MAPAR et le HVM. En fonction des effets d’annonce de leurs aboyeurs respectifs, des majorités se dessinent d’un coté et de l’autre. En réalité, c’est surtout les opérations marketing d’achat d’influence qui génèrent ces mouvements de masse, un peu à l’image de la marée qui voit se retirer les flots. Mais en ayant l’assurance de son retour indéfectible. Bref, le cash rythme encore une fois l’orientation politique . Les prochaines échéances (ou moisson ) seront pour lundi avec la convocation orchestrée par Siteny avec 88 députés, tous prêts à boire les paroles convaincantes dés lors qu’elles sont accompagnées de petits fours…
Une nouvelle fois, nous ne sommes pas encore parvenu à une vrai majorité non discutable. Ce n’est peut être pas plus mal. Pour la simple raison que les 1er pas (ou faux pas),  nous laissent penser que les méthodes politiques des ses 5 dernières années seront similaires à celles qui viendront. Il n’y a qu’à voir certains conseillers qui se voient déjà dans des fonctions cumulées de Dircab, SGP, MAE ou meme rabatteur d’affaire, se sont fait déjà cibler par la CI pour inapte à toute fonction cruciale du pouvoir.

Les stratégies respectives ?
Du coté de Hery, on avance dans les consultations à tour de bras. Chacun y va de son influence pour apporter la perle rare. Celle qui ne fait pas trop de bruit avec les casseroles qu’elle traine. Celle qui a un blanc sain de la communauté internationale. Celle qui sera surtout le gentil toutou qui obéira au doigt et à l’œil à son maitre, sans jamais être tenté d’écouter le chant des sirènes. Stratégie risquée du non respect constitutionnel ; Hery souhaite présenter à l’assemblée une liste de nom d’ou émergera le PM qui sera sanctionné par un vote entérinant sa légitimité (populaire et majoritaire). Stratégie risquée car, il sera difficile à la CI d’approuver qu’on s’écarte d’un processus légal propre à la 4e république. Risqué aussi car si le vote venait a rejeter son/ses candidats, il se retrouverait au pied du mur sans soutien. Et les indépendants de son coté à l’assemblée, auront vite fait de rejoindre l’autre bord, comme une volée de moineaux.

Du coté de Andry, c’est une stratégie jusqu’au-boutiste. La majorité du MAPAR le présentera vraisemblablement à une candidature de PM, qui sera évidemment refusé par la CI. rajoelina_aPeu importe car c’est le but recherché. Obliger le camp d’en face à revenir à une table de négociation et contraindre des concessions sur la prochaine composition du gouvernement en lâchant le poste de PM. Des lors que le PM ne peut avoir une majorité pour garantir l’application de sa politique, le schéma tracé par Andry devient gagnant. Car il aura l’assurance de rester au pays, avoir la sécurisation de ses biens, et garantir la pérennité de ses affaires. Un contrôle de la non réussite de son rival le place en très bonne position pour soit précipiter un empêchement, ou aller jusqu’au prochain mandat et sabotant toutes les actions du gouvernement.

Et la CI dans tout ça ?
Les fins manipulateurs sont finalement coincés par leur propres stratégies ! Les élections n’ont finalement pas résolu le problème. Ils ont imposé un processus démocratique, et validé des élections, mais ne sont pas prêts à reconnaître les hommes issus de ce processus. Va t on observer encore une fois la stratégie du wait and see ? Cet orgueil mal placé, ou ces politiques de carrières misant avant tout sur l’obtention d’objectifs ont contribué à cette perte de crédibilité. Les malagasy n’ont pas une bonne opinion de la CI et pour cause ! Sauf qu’à ces petits jeux malsains, c’est toujours le peuple le 1er pénalisé.

Mais alors ? Ou sont les noms de PM ?
Il y a encore beaucoup d’incertitude dans cette chasse au PM. Car c’est bien d’un chasse dont on parle. Ce PM sera une victime pour peu qu’il en reste quelque chose après …
La suite dans le prochain post  😉

Share

Jour J #MDG2013

Jour J

Il ne s’agit pas du jour de l’election présidentiel mais du début de campagne du 2e tour et des législatives.
L’environnement laisse penser que tout est fin prêt pour sortir de cette crise. Les 2 candidats et leur nouveau staff de campagne sont prêts à battre campagne et la campagne pour les 20 jours qui viennent. La CENIT semble confiante pour l’acheminement et le retrait des équipements des scrutins. Les bailleurs de fonds, la CI sont les seuls a donner des signes d’inquietudes, quand on voit les déclarations de Francois Goldblatt, Ambassadeur de France, qui semble vouloir se persuader d’une élection crédible et apaisée.
Pourtant le ciel ne semble pas au beau fixe, a voir la grisaille matinale et les orages qui grondent des 3 heures de l’âpres midi. Le climat politique n’est pas ce qu’on peut appeler apaisé ! Les manipulations que tente de faire l’équipe en place ANR et consort relève de stratégie à plusieurs coups. Ils sont en général l’apanage des grands calculateurs. Or ceux qui tentent ces manœuvres réfléchissent au jour le jour et ces plans moyens termes requièrent une longue préparation et surtout beaucoup de finesse.
1er exemple : Le changement des chefs de région par des militaires à quelques encablures du scrutins n’est pas la pour assurer la neutralité des campagnes de propagande comme le dit Omer Beriziky, le PM, ni pour orienter les électeurs vers un candidat favorable au régime en place. Ils sont la pour s’assurer la continuité de ce régime de transition dans le cas d’un dérapage du processus électoral.
2e exemple : Le changement des Chefs de corps ! Le MFA a pris tout son temps pour mener à bien une selection de Jeunes officiers. Depuis 4 mois, il a reçu en audience tous les prétendants et son choix n’a pu être validé qu’avec l’accord d’ANR. Sauf qu’à malin, malin et demi ! Lucien a pris soin de sélectionner une partie de ces hommes d’élites parmi les sympathisants de Ra8. On ne sait jamais, si le vent tournait, il aurait une porte de sortie honorable auprès de son ex patron. Ces hommes sont changés pour préparer une éventuelle manœuvre de redressement du pays par la force. Le DJ aura au moins appris cela : Il faut contrôler les hommes qui dirigent les troupes !
3e exemple : Le faux vrai clash entre Andry et Hery ! Ces 2 hommes se sont vraiment séparés, l’espace d’un moment. Le fameux meeting ou on a entendu IL N Y A QU UN SEUL PRESIDENT DANS CETTE SALLE, était le point de départ de la scission, surtout consommée entre les staffs des protagonistes. Tout l’entourage a poussé Hery a claquer une fois pour toute la porte. Pourtant, il n’en fera rien. Une réunion des couples Andry et Hery remettra tout le monde face à la réalité. Chacun a besoin de l’autre. L’un pour l’argent, l’autre pour perdurer à la tete de l’Etat. Et comme disait Coluche, pour l’entourage , « Vos gueules les mouettes ».

La réalité fait disparaître tous les mirages auxquels Hery tente de faire passer à son auditoire. Son interview dans Madagascar Magasine

M.M. : Vous vous êtes présenté comme un candidat d’ouverture, de rassemblement et surtout indépendant. Aujourd’hui, pour le second tour, le président de la Transition Andry Rajoelina a déclaré publiquement dans la presse qu’il vous apporte son soutien officiellement. Est-ce pour vous un atout supplémentaire ?
Hery Rajaonarimampianina. Par définition, un candidat de rassemblement accueille à bras ouvert tous les soutiens d’où qu’ils viennent. Je suis un candidat indépendant en étant proposé par deux candidats indépendants, en la personne de Dr Jules Etienne et Dr Kolo Roland, après la décision de la CES II. Je suis un candidat d’ouverture parce que notre philosophie malgache dit « taontrano tsy efan’irery ». Aussi, je ne veux et je ne peux me prévaloir d’être la seule personne qui puisse tirer le pays de cette crise profonde. J’ai la profonde conviction que tous les enfants de ce pays peuvent apporter leur contribution dans la relance économique, dans le développement social, dans la stabilité politique et la réconciliation nationale.

M.M. : Pensez-vous pouvoir réunir autour de vous tous les candidats originellement issus du camp de la Haute Autorité de la Transition (HAT), compte tenu des animosités et des divisions qui l’ont «miné», et ce indépendamment du fait que personne n’est maître des votes qu’il a obtenus au premier tour ?
Hery Rajaonarimampianina. La révolution orange de 2009 a été le fruit de la soif de la population malgache pour une véritable démocratie. Et cette démocratie s’est exprimée lors du vote du 25 Octobre 2013. Si l’on se réfère à l’histoire politique et l’histoire des élections à Madagascar depuis l’indépendance, les résultats du premier tour marquent la victoire du peuple malgache qui a tant lutté pour la démocratie. En effet, c’est la première élection présidentielle qui a vu la participation record de candidats de différents horizons, organisée par une structure indépendante et scrupuleusement financée et surveillée par la communauté internationale. Et je dirais même que, selon les résultats officiels proclamés par la CES, sur les dix premiers candidats à cette élection présidentielle, nombreux sont issus du vent du changement, et beaucoup ont émergé durant la transition. Cette démocratie fait partie de l’acquis de la transition, et je doute fort que la population veuille un retour en arrière.hery_rajaonarimampianina

M.M. : Quel projet de société comptez-vous proposer concrètement au peuple malgache ? Et quelles sont les principales mesures que vous allez mettre en chantier rapidement ?
Hery Rajaonarimampianina. Mon projet de société est un Madagascar apaisé et stable pour un développement inclusif. Madagascar subit depuis quatre décennies les soubresauts de quatre crises politiques. Cette élection va permettre de rompre avec le cercle vicieux de la crise cyclique et commencer à bâtir un Etat fort érigé par le peuple et qui travaillera pour le peuple. L’histoire nous a enseigné qu’aucun développement ne peut être envisagé dans une situation de crise et dans un environnement anxiogène. Ma priorité c’est de rétablir l’Etat de Droit, rendre effective la bonne gouvernance et instaurer la redevabilité des dirigeants. Pour ce faire, je prône l’indépendance de la justice et l’exemplarité des dirigeants. Je m’engage aussi devant le peuple pour un développement inclusif qui verra la participation de tous dans l’effort de construction et le partage équitable des fruits de la croissance. Ainsi, il nous faudra travailler de concert avec les partenaires techniques et financiers, que je remercie en passant pour leur disponibilité et leur engagement à nos côtés. Madagascar sera l’un des plus grands chantiers de l’Afrique. A part les grands travaux, notre croissance sera basée sur le tourisme et l’agriculture avec comme cheville ouvrière le secteur privé. Mais le pays a aussi besoin de stratégies innovantes, inspirées de celles qui ont marché dans les pays émergeants pour atteindre une croissance à deux chiffres et combattre la paupérisation chronique de la population. L’éducation sera au centre de notre projet de société car pour préparer le futur il nous faut éduquer nos enfants d’aujourd’hui. Enfin les investissements directs étrangers seront encouragés et l’Etat jouera le rôle de facilitateur et assurera la sécurité des biens et des personnes mais surtout celle des investissements.

Comment se laisser berner par ces paroles qui auraient du sens si elles ne venaient pas de cet homme la ? Peut on croire à la redevabilité des dirigeants quand on a laissé passer autant d’injustice, lui le 1er ? Comment penser enfin qu’il fera preuve d’autonomie ? alors que pendant 4 ans, il a obéit aux doigts et à l’œil a son maitre, surtout quand une occasion en or pour montrer sa force de caractère … est passée a la trappe…

Mon précédent Post, démontrait qu’il faut résonner avec une LOGIQUE CIRCONSTANCIELLE. C’est dans cette esprit qu’il est illusoire de penser que ces équipes qui partent au travail pour leurs poulains le feront en le défendant corps et âme, meme si les choses tournaient à leur désavantage. Il y a toujours une porte de sortie pour ceux qui s’investissent. C’est tout aussi improbable de penser que Andry laissera son principal rival revenir aux affaires sachant que sa principale motivation une fois dans le pays sera de le mettre au cachot. Coutumier du triple saut carpé, ANR sera en mesure de tenter une simple pirouette pour retomber sur ses pieds une fois de plus. Son principal souci n’étant pas local, mais plutôt international avec la CI.

ANR sait que Hery ne pourra rivaliser contre Robinson et le rouleau compresseur Ra8. Le vote sanction du 1er tour sera renforcé au 2e par la mobilisation du tous contre la HAT. Je vois mal comment Hery pourra mobiliser les cote pour contre balancer cet état de fait : Le sud, Kaleta et et la base de Camille ont deja dit qu’ils se rallierez à Robinson. Rolland sur la cote Est ne penchera pas pour Hery, qu’il soit Vaovao ou pas. Donc que reste il à notre cher DJ President de tansition ? Se résoudre à partir en cherchant la protection de la CI ? On a bien vu la fidélité de la CI sur la gestion des contentieux de certains dirigeants africains avec qui ils ont passé des deals… Ils ont tous finis à la CPI. Ou alors trouver un moyen de faire perdurer la transition en gagnant un peu de temps ?

A votre réflexion …

Share

Tout est permis #Mdg2013

Tout est permis #Mdg2013

Décidement, cette election ne manque pas de rebondissement.
Les soit disants clash au sein du clan Hery-DJ ne se concrétisent pas. Bien que tout l’entourage de Hery ne souhaite plus la main du mentor sur leurs actions, Hery ne peut en réalité se défaire tant ils sont liés par les sombres affaires et le besoin de finance d’un coté et le besoin de sauver sa peau contre Ra8 de l’autre.
Les dernières tractations du we semblent être consensuelle, au risque pour l’électorat anti Andry de ne pas voir le Hery si Vaovao que ca…

De l’autre coté, ce n’est pas mieux !
Mangalaza, choix de Ra8 pour la direction de campagne de Robinson. Ce n’est pas forcément du gout de ce dernier, mais la encore ses desiderata ne sont pas pris en compte. D’un coté, Robinson estime qu’il a deja payé a Ra8 l’achat de ses voix, de l’autre, il ne peut se defaire de la réalité que ses voix ne reviendront jamais chez lui s’il annonce qu’il ne tient pas au retour précipité de Ra8.mangalaza-300x171

Mais alors tout est donc permis ! On peut ne pas respecter ses propres valeurs, tant que l’on puisse y trouver un intérêt !
A Madagascar, on ne résonne pas sur une « logique”, mais une logique circonstancielle. Comment comprendre que Mangalaza puisse être un défenseur du retour de Ra8 ? Ca n’a pas de sens et pourtant c’est bien ce qu’il va faire ! Tout en tentant de tirer son epingle du jeu en négociant un poste de PM ou autre (sachant que ni Ra8, ni Robinson n’y sont favorables car d’autres négo de taille sont en jeu).
En tout cas, le choix tactique de Ra8 est plutôt bien vu ! Mettre un universitaire, francophone-phile, épicé d’un timbre tribun, ca peut rameuter pas mal de monde, surtout dans le nord. De plus, l’ombre de Deba planant derriere ce choix, ne peut que renforcer ce sentiment (meme si rien ne prouve aujourd’hui qu’il y ait eu une quelconque autorisation.

Mais toutes ses suppositions n’ont réellement de sens que si les élections ont réellement lieu !
Je tiens a mettre en garde ici ces irréductibles optimistes qui pensent que tout va bien alors que l’on prépare déjà le coup d’apres…
1er signe qui ne trompe pas ; Lucien MFA a réussi le tour de changer tous les chefs de corps par des jeunes de la 19e. Ce n’est pas une démarche qu’il a entreprit récemment, mais a murement fait ses choix pour des jeunes qui vont lui répondre sans discuter les ordres. Pour rappel, Lucien est le plus ancien et haut gradé en exercice…Rakotoarimas Le CEMGAM fait office d’épouvantail aujourd’hui car il n’a pas du tout été consulté dans cette démarche avalisée par le palais. Richard Bomba est dans le meme sac.
2em signe : on change les chefs de région alors qu’à quelques encablures du 2e tour, il n’y aura que très peu d’impact. C’est bien pour préparer une action plus long terme que ces changements ont été opérés.
3e signe : La tentative de faire passer à la CES la disqualification du n°3 Hery est bien l’œuvre des magistrats du DJ. Or il aurait été difficile d’argumenter des fautes pour Hery qui seraient applicables à Robinson. La nullité du 1er tour aurait été imposé de facto, or la CI (qui finance cela) aurait imputé la faute de cet échec à DJ.

Donc pour éviter du grabuge (descente dans la rue des pro Ra8), pour éviter les foudres de la CI et les possibles gels d’avoirs, on jettera la faute sur ‘pas de chance, c’est la saison des pluies’…rajoelina_a
Si ce n’est pas le cas, on fera diversion en remettant au plus haut gradé les pouvoirs. Une impression de déjà vu non ?

Share

La Légende du Roi … Andry Nirina dit Arthur #mdg2013

De tradition, la légende se crée et se transforme longtemps apres les faits.
Il se trouve aujourd’hui que notre Roi est déjà dans la légende, tout au moins dans le rève. Alors rappelons nous ce qu’est la légende du Roi Arthur pour comprendre la mécanique qui emmène notre DJ en démarche héroïque conduit par une instruction divine.

La naissance du Roi
Ce brillant jeune entrepreneur qui a ses débuts tâtonnât comme de nombreux malgaches de sa génération prenant au fil du temps ce qui lui passait à proximité pour survivre. chevlier_table_rondeMais son appétit et surtout une facilité à communiquer fait rapidement de lui un opérateur averti de la publicité. Mais il de viendra Roi que grâce à Merlin. Ce mage moustachu, sans âge, tant l’impression qu’il a toujours existé depuis tout temps, fera de lui l’élu par des artifices magiques que le Roi précédent n’a pu déjoué. Merlin réussi à donner au jeune Arthur la puissance de retirer l’épée magique Excalibur, symbole de l’asservissement du peuple. Il promit dés lors au peuple un retour aux valeurs, respectant l’ordre constitutionnel.

La pacification du royaume et la Table ronde
Il réussit encore une fois grâce à Merlin a faire accepter au peuple sa lignée royale annihilant les vélites des barons qui contestez son pouvoir de par des origines modestes. Afin de sceller un pacte avec les contestataires, il créât une table ronde qui était le seul lieu ou le pouvoir (et les billets) pouvait être exercés. BilletMerlin et les plus proches chevaliers Lancelot, perceval, karadoc, Mordret formèrent une confrérie très fermée dont la mission secrète était la quête du Graal. Certaines sources proches du dossier ont évoqué qu’il semblait s’agir de contenant type carton ou valise comportant de temps à autre des liquides (argent selon certains, Or selon d’autres), de temps en temps des billets à tout type d’effigies… Mais aucune confirmation n’a pu étayer leurs hypothèses.
Son épouse Guenièvre a  sa part à jouer dans la pacification du royaume. Une période faste selon les uns et appauvrissements selon d’autres s’en suivit.  Ou les richesses furent exploitées créant de l’activité pour tous

La chute du Roi
Comme tous les plus beaux contes doivent finir dans le drame pour être éternel et entrer dans la légende, cette histoire se doit de terminer en beauté.
Arthur surpris son plus fidèle chevalier Lancelot avec Guenière.roi-3d-et-le-vecteur-couronne-de-la-reine--le-vecteur-par-interim-de-la-couronne--couronne-photoshop-illustrator-design-ai_11-37536 Il entreprit de bannir et tuer Lancelot et bruler vive Guenièvre. Mais la Reine sera sauvé par le chevalier Lancelot qui entreprit avec sa propre armée de batailler contre le Roi qui était devenu fou. L’ensemble des chevaliers voyant que le Graal ne coulait plus à flot, se lancèrent dans la bataille réclamant leur dus pour leur soutien indéfectible. Les camps s’affrontèrent jusqu’à ce que la mort les balaye tous. Guenièvre termina au couvent, Merlin disparu de la circulation  sans laisser aucune trace.

Arthur confessa avant de mourir à un de ses chevaliers que Guenièvre était sa faiblesse, Lancelot était son honneur, Merlin son erreur.

Si vous etes arrivé à lire jusqu’à cette ligne, comprenez que le message de cette histoire est qu’à toute légende une part de vrai a existé. Certes celle-ci volontairement romancée et narquoise, laisse entrevoir qu’il y a toujours une faiblesse dans les positions les plus fortes. Cette histoire arrive prochainement à son terme et si vous suivez l’actualité malgache, sachez que toute ressemblance avec les acteurs de ce désastres n’est pas que fortuite…

Share

On y est #Mdg2013

Mon avis est que nous arrivons au vrai carrefour de l avenir de Madagascar. Une dernière chance va être tentée au travers cette grande réunion du FFKM. FFKM3

L importance de cette réunion :

D abord, ne pas employer le mot sommet! Ce serait donner raison à Ratsiraka. Même si tout laisse à penser qu il sort le grand vainqueur de ce combat alors qu il n a pas commencé.  Cette réunion est bien la dernière chance qui nous est offerte pour réunir ces personnages qui refusent de faire des concessions et surtout qui renient tous les engagements qu ils ont pris. Ces 4 chefs d’église sont les seuls à pouvoir réunir les hommes et femmes qui ne veulent plus se voir. Ils sont aussi les seuls a nous offrir une sortie de crise “court terme” par des élections acceptées, par presque tous…

Des difficultés pas insurmontables :

La 1ere difficulté est de faire accepter un principe ou tous les belligérants se retrouvent à la même table. Il ne faut pas parler de ‘Sommet’ car cela ferait sortir Ratsiraka vainqueur d’un combat qui n’a pas encore commencé. Convaincre l’armée qui est autre que la voix de son maitre Rajaoelina, n’est pas une mince affaire. Il a fallut la pression des officiers pour faire plier le haut commandement. Jean_OmerAu passage le PM J. O. Beriziky a mis tout son poids pour encourager la tenue de cette réunion dernière chance. Ce n’est pas encore gagné car même si le retour de Ravalomanana est acquis, il reste sous condition d’une securisation du site ou les réunions vont se tenir et aussi des lieux de résidence. S ils tentent de le refouler à JNB (Airlink du 3/8/13), nul doute que la pression de la rue va s’accentuer.

Convaincre que les parties prenantes doivent maintenant se retirer de ce processus. C’est peut être le résultat le plus difficile a obtenir. Analysons le point de vue de chaque camp pour comprendre la problématique :

Ravalomanana :
Il lui est difficile de renoncer à ce pouvoir qui excite tant. Pourtant, en prenant un peu de recul, la priorité de Ra8 est la sauvegarde de son Empire Tyko. Le retour au business est pour lui l’assurance d’avoir le matelas necessaire à un retour au plus haut de la politique. TykoEt puis, Lalao finit par se convaincre elle meme qu’elle peut maintenant y aller toute seule, faisant un pieds de nez à son mari à l’allure d’un défi ; “qui porte la culotte maintenant”. 1011092_562478407124762_1358104384_nDonc pour Ra8, pas trop de difficulté de lâcher prise, car c’est en fait maintenant le problème de sa femme de se retirer de la course. D’un autre coté, les meilleurs ennemis de Lalao sont dans son propre camps. Mamy Rakotoarivelo, se verrait bien porter le drapeau de la mouvance pour les prochaines élections.

 

Ratsiraka :

1d6cc64504c2b540092400Cette candidature n’était qu’une farce. C’est le plus futé de la bande, pensant manipuler ce processus. Il semble être arrivé a ses fins. Pourtant, de manipulateur, il est en passe de devenir instrument, car c’est bien le 1er qui retirera sa candidature. Les Hommes d’église n’auront qu’a se servir de ce levier pour faire plier les autres en leur rejetant la faute du blocage. Ratsiraka ne souhaite qu’une seule chose ; c’est qu’on lui accorde la reconnaissance de cette autorité morale que c’est grâce a lui  que ce pays est sorti de l’impasse. S’il a été le problème de ce pays, comme il aimait a le répéter, il se rachète une bonne conduite en étant le père de cette nation réconciliée. La encore, il n’y a pas de grande difficulté à satisfaire ces petits caprices autoritaires

Zafy :

Contre vents et marrées depuis toujours, il sera encore une fois celui qui trahira sa propre équipe. Son credo est d’être celui par qui la démocratie a été installée à Madagascar. Rajoelina s’est trouvé un allié de poids dans ce dernier combat. 000_Par7534409_0Alliance contre nature, qui parviendra tout de meme a changé le PM une bonne fois pour toute. Mais aussi, il sert de courroie de transmission pour allier Ratsiraka dans la manœuvre. Ce scrutin constitutionnelle passera, mais seulement après les présidentielles. Cet élan fédéraliste qui a eu l’assentiment de Ratsiraka n’est que de très courte durée car de nouveau, la priorité imposera des sacrifices et c’est Zafy qui en fera les frais.

Rajoelina :

regiion3_mada_rajoelina_12_3_11Tous ses adversaires pensent qu il est affaibli par l’abandon de ses plus proches alliés. Or c’est dans l’adversité qu’il s’est démontré être le plus fort. Sa faille aujourd’hui, c’est l’effritement de sa force militaire. S’il a toujours le soutien inconditionnel des têtes militaires, celle la ont de plus en plus de difficultés a faire exécuter des ordres. Rajoelina sait qu’il est celui qui la le plus a perdre dans cette bataille. Mais ses atouts en main sont considérables ; armée, argent, réseau média et business. Sa meilleur stratégie est de se sortir en victime de cette bataille. Il aura aucune difficulté de médiatiser cela et en quelque sorte de sortir en parti blanchi pour porter son soutien a son poulain. Maintenant, quel homme dupe et malléable sera l’élu. Il fera certainement un appel au seigneur pour lui indiquer la voie.

Les autres :

Cette démarche FFKM laisse sur le carreau les autres mouvances. La première convention visera a obtenir une réconciliation des 4 et la mise en place d’un nouveau PM puis gouvernement  avant d’élargir aux autres mouvances. Le débat ne tournera qu’autours du maintient ou non des chambres et de leur recomposition. Mais il reste en ligne de mire des élections qui seront suffisamment claires pour leur donner une chance d’exprimer leur voix.

Si ca n’aboutissait pas

Le doute laisse présager un avenir tres sombre pour le pays. Ceux qui souhaite que ca pète seront servis. Pas dans le sens ou la rue va se charger de faire ce que l’armée est larueincapable de faire. Il n’y aura pas comme en Egypte, un élan populaire d’envergure. Le peuple en a mare. Par contre, la déliquescence de l’autorité, les militaires qui ont prévenu qu’ils lâcheront les laisses, les règlements de compte, les justices populaires avanceront le pays dans un chaos d’où il sera difficile de sortir.

N’oublions pas que le pays converge dans une année difficile en terme de sécurité alimentaire, avec des récoltes maigres, ravagées par les criquets une pluviométrie irrégulière surtout dans la partie sud. La période de soudure est prévue démarrer plus tot, et les financements de ces besoins ‘humanitaires’ encore incertains.

Vous qui avez des choses à dire, ne laissez pas le pays prendre cette trajectoire. Travaillons ensemble a la réussite de cette dernière chance qui nous est offerte. SORTONS DE L IMPASSE !

Share

Unilateralisme a venir #MDG2013

On va encore nous faire croire que cette opération pleine de suspens n’était pas manigancée. Ce conclave n’a finalement pas accouché … d’une souris ! Une longue partie de ping-pong qui s’est arrêtée hier soir pour faute de combattant ou peut être faute de balles. En tout cas, nous sommes encore dans l’expectative car ce renvoie à la CES n’est finalement qu’un cuisant échec.

998660_362275123898673_2056039375_nRien a attendre donc dans les jours avenir que le durcissement de unilatéralisme. Personne ne pouvant prendre le dessus pour un mauvais accord amiable, l’équipe en place n’a d’autre choix que de poursuivre sur sa lancée. Sauf que cette fois, les financement ne seront plus au rendez vous. L’UE se déterminera cette semaine pour le retrait définitif de leur participation, la France, c’est déjà fait ! Fabius en fait même une affaire perso, depuis qu’il s’est fait avoir (comme ses prédécesseurs) par les mensonges d’ANR. Les US qui sont arrivés tard dans la bataille conditionnent eux aussi leur maigre participation à un retour au respect des engagements.

La vrai porte de sortie pour ANR et son équipe reste encore de jeter l’éponge de manière déguisée. Cette mise en scene de conclave n’est que l’acte I d une mise en scene ou de nouvelles marionnette prendront la place des acteurs d’aujourd’hui. Le tout avec le concours des militaires.

Attention aux retours de batons, car l’histoire a démontré que ceux qui se sentaient au dessus de toutes contraintes en manipulant (généreusement) les acteurs, se sont tous retrouvés soit en prison, soit sur la paille, soit expulsé du pays.

Il va encore y avoir du spectacle dans les semaines a venir. Nous spectateurs impuissants, sommes les complices de cette tragédie.

A suivre…

Share