Rendez nous … #Mdg2013

Rendez nousNos routes : hurlent les automobilistes qui s’époumonent entre fumée de Gasoil et injures sur son voisin ! circulationNos routes, quand on peut appeler ça comme ça, sont utilisées par les piétons, par les pousse pousses, charrettes et autres carrioles qui transportent la bière… Tout ce petit monde n’hésite pas à aller en sens interdit sans qu’aucune force de l’ordre ne vienne faire son travail. Mais les piétons disent

Rendez nousNos trottoirs : En effet, il n’y a quasiment pas de trottoir sur les routes d’Antananarivo.Trottoir Et quand c’est le cas, les marchands en tout genre s’agglutinent en étalant leurs fruits et légumes, fleurs, chaussures, vêtements et autres chinoiseries. Les marchés sont, soit trop pleins, soit trop cher, pour pratiquer un commerce ou la plupart gagne une misère.

Rendez nousNotre Président : Disent les partisans de Ravalo. Ils assimilent souvent cette carence de liberté à la démocratie. Très souvent confondue avec «on fait ce qu’on veut»

Rendez nousNotre Terre : Disent les associations contre ces multi nationales, internationales, Tozziou nationale tout court… Qu’il s’agisse de 100.000 ha, 1.000 ha ou meme 100 ha, il y a toujours à redire pour sur celui qui souhaite investir et faire quelque chose d’une terre qui reste très souvent non cultivée.

Rendez nousNotre Or : Madagascar exportait 250 kg d’or officiellement, mais cette année 2013, la Ministre des Mines annonce un zéro pointé. orOr il y a bien quelques tonnes d’or qui sont sorties de Madagascar sans que personne ne voit rien. Seuls quelques orpailleurs survivent à ce travail de fourmis. Quelques gros Karany et maintenant des chinois se lancent dans ce secteur et en vivent très correctement. Mais quand on y regarde de plus pres, comment est-il possible d’acheter sur place au collecteur le gramme d’or plus cher que le cours mondial !?!

Rendez nousNotre bois de rose : Depuis l’aire Ravalomanana, cette discipline est très en vogue s’attire les foudres des associations internationales de défense des patrimoines forestiers. Si la cause est juste, personne ne se soucie des populations locales qui vivent des riz de Tanety, soit que quelques extras lors de la saison de quelques produits locaux traditionnels, comme le café, girofle, poivre, vanille…

Rendez nousNotre dignité : c’est en gros ce que demandent 21 millions de malagasy qui se sont laissés entrainer dans une spirale destructrice par le fait d’une poignée d’homme. Borne FontaineCes cloportes comme certains les appellent, aspirent à retrouver un minimum de dignité, meme quand la pression pour survivre chaque jour empêche de voir plus loin que le prochain repas. Sachant que le simple accès à l’eau n’est pas un droit. Celui qui rentre tard le soir ne peut avoir accès à une borne fontaine. Obliger de faire appel a son voisin pour avoir ce bien si commun.

Tout le monde attend finalement quelque chose. Estimant qu’il a été lesé, le malagasy a légitimement le droit d’attendre des retours de l’actualité en cours : LES ELECTIONS ! Le fameux hastag #Mdg2013. Ce serait honnête de la part des dirigeants et autres prétendants à un poste de pouvoir que le peuple ait pour une fois droit au chapitre. Le droit de s’exprimer cette fois démocratiquement, et qu’on ne lui dérobe pas en trahison, corruption ou le vote qui a été exprimé. Toutes ces crises successives ont écarté le peuple de son droit d’expression.
Aujourd’hui, toutes ces tentatives d’arrêter le processus électoral ont été des échecs. Gare a ceux qui tenteront post électoral de semer le trouble. Personne n’est dupe sur le fait que l’élection ne peut être parfaite et qu’elle sera fatalement entachée de triche dans quelques Fokontany. Mais il ne faut pas que cette triche soit démesurée de sorte à spolier un candidat. Ce ne serait que prétexte à retomber dans les travers du passé avec contestation et reprise populaire après.
L’espoir nourrit plusieurs millions de personnes, et c’est matérialisé par ce calme et cette sagesse qu’a montré la grande majorité des Malgaches. Les actions sont donc attendues maintenant ; Pour le candidat, l’état de grâce ne durera pas plus d’un mois. Il lui faudra des mesures visibles pour démontrer au peuple que son choix était judicieux. Dans le cas contraire, bonne chance à lui (quel qu’il soit)

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss