Think Tanks

Think Tank !? Pourquoi pas a Madagascar ?

Capture d’écran 2013-01-23 à 16.39.48Voici un rapport qui pour moi devrait être un support de poids dans l’évolution politique, économique, sociale de ce pays.
S’appuyer sur les analyses d’un groupe sur n’importe quel sujet devrait permettre l’amélioration de la percussion, un outils de prise de décisions, un encouragement au dialogue.
Or il se trouve que le gap est tellement important entre la connaissance et ceux qui pourrait apporter des lumières et les faiseurs de loi ou de politique, qu’il en ressort avant tout une incompréhension générale (des un envers les autres) mais aussi un climat peu favorable a l’évolution d’un situation critique.

What is a Think Tank?

Think tanks are public-policy research analysis and engagement organizations that generate policy- oriented research, analysis, and advice on domestic and international issues, which enable policymakers and the public to make informed decisions about public policy issues. Think tanks may be affiliated or independent institutions and are structured as permanent bodies, not ad hoc commissions. These institutions often act as a bridge between the academic and policymaking communities and between states and civil society, serving in the public interest as independent voices that translate applied and basic research into a language and form that is understandable, reliable, and accessible for policymakers and the public.

Les Think Tanks sont l’analyse de la recherche publique et la politique et l’engagement des organisations qui génèrent les recherches de politiques orientées, d’analyse et de conseils sur les questions nationales et internationales, qui permettent décideurs et le public de prendre des décisions éclairées sur des questions de politique publique. Les Think tanks peuvent être des institutions affiliées ou indépendantes et sont structurés comme des organes permanents et non, commissions ad hoc. Ces institutions agissent souvent comme un pont entre les milieux universitaires et politiques et entre les États et la société civile, au service de l’intérêt public comme des voix indépendantes qui traduisent les recherches appliquées et fondamentales dans un langage et une forme compréhensible, fiable et accessible pour les décideurs et le public.

GLOBAL TRENDS AND TRANSITIONS

“The potential of think tanks to support and sustain democratic governments and civil society is far from exhausted. Today policymakers and civil society throughout the developed and the developing world face the common problem of bringing expert knowledge to bear on government decision-making. The challenge is to harness the vast reservoir of knowledge, information and associational energy that exists in public policy research organizations in every region of the world for public good.”

– James McGann, Think Tanks and Civil Society Program University of Pennsylvania, 2012.

D’aucun diront que c’est en fait le mode opératoire de la Franc Maçonnerie qui utilise des réflexions de groupe afin de faire avancer des grands chantiers gouvernementaux, qu’ils soient sociétaux, social ou meme politique. Il s’agit ici d’un débordement de la compréhension par certains membres, des but ultimes de ces milieux associatifs qui confondent les intérêts personnels et l’utilisation de réseaux d’influence, à l’intérêt général pour le bien être publique. Il serait bon que certaines personnalités “pensantes” puissent agir réellement et concourir à l’établissement d’un environnement propre a développer les Think Tank ou a recadrer les excès de la société civile dont les buts ne sont pas toujours très clairs.

Les Think tanks jouent un rôle plus actif dans la politique intérieure et étrangère sont maintenant présents dans 182 pays dans les deux dernières décennies. Alors que les think tanks continuent d’être concentrées aux États-Unis et en Europe occidentale (soixante pour cent de tous les think tanks sont situés dans ces deux régions), plusieurs facteurs sont le moteur de la croissance des think tanks dans d’autres régions du monde. On peut relever les principaux sujet qui ont marqué l’attention en 2012. La Mondialisation, Démocratisation et décentralisation du pouvoir, Demandes des institutions pour des informations et analyses indépendantes, l’accroissement de la complexité des sujets politiques, Revolution des nouvelles technologies, le processus décisionnel gouvernemental, Hacktivist, Anarchiste et mouvement populistes, l’ajustement structurel mondial, Crise économique et paralysie politique, L’état contre les réseaux sociaux et individus. Mais on a pu aussi noter de nouveaux sujets des pays émergents tels que ; Changement radicaux dans les modes de financements, Accroissement des institutions spécialisées, Accroissement de la compétition entre les institutions, influence et indépendance, les résultats contre les impacts, Impact d’internet des cloud et des réseaux sociaux, Actions contre Idées, L’accent sur les relations extérieurs et les stratégies marketing, devenir mondialement présent, Les tensions du managing et du leadership,

Le défi constant pour les think tanks est de produire en temps opportun et accessible des recherches orientées vers qui engage effectivement les responsables politiques, la presse et le public sur les enjeux cruciaux d’un pays. Les organisations qui sont en mesure de combiner «profondeur intellectuelle, l’influence politique, et flair pour la publicité, environnement confortable et un peu d’excentricité. Les nouvelles technologies sont créés chaque jour, à un rythme accéléré qui poussent des groupes de réflexion pour trouver des moyens nouveaux et plus rapides à collecter, trier et analyser les données et communiquer leurs conclusions à un public cible très segmentée en utilisant de nombreux outils de communication.

Il exister déjà des groupes de réflexions Think tank a Madagascar, pourtant leurs analyses finissent souvent dans le fond d’un tiroir et ne parviennent jamais aux vrais décideurs. C’est pourtant un outils,d’aide au développement car il a vocation d’etre participatif et ainsi apporte l’inclusivité qui nous manque tant.

Documentations ;

THINK TANKS AND CIVIL SOCIETIES PROGRAM © 2013, University of Pennsylvania, International Relations Program

2012 GLOBAL GO TO THINK TANKS REPORT AND POLICY ADVICE

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss