Pas d’accord sur tout #Madagascar

Ce Bon édito de Madagascar Tribune.com appelle a la réflexion, mais je ne suis pas d’accord sur tout :

Plus égaux que d’autres

L’auteur , Soamiely Andriamananjara, met en avant le besoin tres fort de ce collectif malgache. La peur de ne pas etre dans le mouvement général, celui du plus grand nombre. La necessité du plus grand nombre d’empecher qu’un membre du troupeau s’eloigne un peu trop, au risque de devenir plus fort ? MoutonPlutot que l’image des moutons de la ferme qui restent groupés et suivent betement ceux qui sont devant, j’aurai tendance à penser aux pigeons qui se regroupent vers le pigeonnier le plus grand.

Contrairement à ce que dit l’auteur, on ne s’offusque pas de voir un parlementaire ou un ministre parader dans un 4×4 V8. Au contraire, on a plutot de l’admiration pour celui qui a réussi à transformer une situation ou en toute honnêteté il lui aurait fallut 10 ans à ce poste pour se payer un tel engin. Et ce, meme si c’est en volant qu’il y est parvenu.

Il faut se rendre à l’évidence que cette inégalité ne peut et ne va pas décroitre dans l’avenir. Ce besoin d’appartenance au groupe est paradoxalement  lié à la sectorisation des groupes qu’elle soit sociale, géographique, ethnique … Elle est aggravée ces dernières années, par une culture individualiste du ‘moi d’abord’ ou ‘à mon tour maintenant’. Plus on s’enfonce dans la pauvreté, plus ce sentiment deviendra viscéral au point d’annihiler une vrai valeur malgache qu est le Fihavanana.

L’inégalité a toujours exister ! Ce sont les frontières qui bougent aujourd’hui. Vouloir la combattre est une guerre perdue d’avance. Par contre, un retour aux fondamentaux permettrait un rétablissement des équilibres (devenus instables de nos jours). Quels sont ils ?

Education, civisme, morale … sont des bases qui, certes ne donnent pas à manger, mais permettent aux uns un peu de compassion et aux autres un peu foi…

 

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss