Bourde après bourde, il n’en manquera pas une ! #Madagascar

Le President Hery Rajonarimampianina remet Marc Ravalomanana à sa place ;
« SI RAVALOMANANA EST EN COLÈRE, C’EST SON AFFAIRE. IL CROIT PEUT-ÊTRE QUE LES ETATS-UNIS LUI APPARTIENNENT. ET A CHAQUE FOIS QUE JE ME DÉPLACE DANS CE PAYS, IL A TOUJOURS CES MOTS A DIRE ».

Bourde après bourde, il n’en manquera pas une !

Cette fois, il s’est fait piégé dans les plus grandes largeurs. N’y a t il personne dans l’entourage du président pour lui indiquer une ligne stratégique ? Il semblerait que non. Alors qu’il était si simple de laisser Ra8 s’enterrer dans son trou sud africain, il le remet en scène, et pire encore, il remobilise les troupes d’un rival.
Cette fois les carottes sont cuites pour la mairie de Tana et les artifices pour scinder Tana dans une élection par arrondissement, seront vains. D’une part, il ne pourra plus faire marche arrière pour les élections, et d’autre part, il se fera balayer par n’importe quel nouveau venu qui incarnera l’opposition.

Conséquences ; il est déjà difficile de conduire le pays dans les conditions actuelles. D’autant plus quand on passe autant de temps à l’extérieur pour aussi peu de résultat. Il sera tout simplement impossible d’avancer avec un opposant à la mairie de Tana. Faut il lui rappeler l’histoire ? Celle de Deba avec Ra8, Ra8 avec LE DJ … Maintenant, il n’a plus de solutions. Il devra laisser Ra8 à l’extérieur et affronter, non seulement ses fidèles, les ex amis qui seront tentés par une nouvelle transhumance, mais aussi l’international qui lui mettra la pression.

Que faire ? : Prendre ca avec le sourire et attendre le spectacle. Spéculer sur celui qui sera l’opposant, pour la mairie de Tana, celui qui prendra la tete de l’opposition. Prendre plaisir a voir ceux qui scelleront des alliances avec ceux qu’ils étaient prets à trucider peu de temps avant. Ou alors être NAÏF ? Croire qu’une lumière céleste touchera celui en qui nous avons mis presque tous nos espoirs. Mais soyons réaliste. En plus de 6 mois, il n’a jamais pris les problèmes à bras le corps. Ceux de la corruption, celui des pillages des ressources naturelles…

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss