On ne dupe que les imbéciles #Madagascar

Le délai de grace est maintenant révolu. L’heure est un retour à la plume. Dire les choses qui ne vont pas au risque de s’exposer à la répression judiciaire.
Notre président a eu le temps de faire ses preuves. Il a priorisé les gesticulations, l’affichage, le paraître plutôt que l’action, le fonds et l’être. Son 1er Ministre ne fait pas mieux. Au tableau des « reste à faire » rien est encore rayé. La faute à qui ? president-jpg20140411205832kolo_roger_plan

A commencer par cette loi sur la cybercriminalité, qui n’est que le maquillage d’une répression pure et simple du droit d’expression. A ne pas douter que des cas, comme la mise sous MD des 2 journalistes, va de nouveau se répéter. Car, plus on tente de museler le peuple, plus il aboie. Des débordements vont une nouvelle fois aboutir à des arrestations musclées qui ne seront, une fois de plus, que le témoignage que nous ne sommes pas dans une démocratie. Du reste, comment interprétez vous mes propos ? Calomnie, diffamation ? Ce qui est sur c’est que c’est repressible au vu de la réglementation d’aujourd’hui.
Comment les députés ont pu laisser passer un texte de loi sans meme une lecture/débat ? C’est encore un témoignage que la préoccupation de cette chambre basse ne sont pas les texte de loi pour défendre le peuple qui les a élu. Trop occupé à savoir comment faire décaisser les indemnités et autres appointements… ? Toujours est il que le droit d’expression est un droit fondamental et ceux qui ont fait passer ces textes devront s’expliquer avec ceux qui en seront les victimes.

Seront ils aussi crédules pour accepter le redécoupage de Tana en vue des communales ? On est en droit de se poser des questions au rythme ou vont les erreurs de cette équipe exécutive et de ses pairs législatifs. Tout porte à croire que l’exécutif ne se sent pas capable de triompher aux communales, surtout à Tana, ou la conduite de l’Etat avec un opposant va compliquer encore un peu plus la tache. Alors ce redécoupage pour pouvoir manœuvrer à l’échelle des arrondissements pour faire élire des maires de quartiers qui vont élire  un super Maire contre monnaie sonnante et trébuchante. Qui peut croire que cet artifice passera ?
En fait, ils n’étaient pas si ignorants. Ils savent que la bataille municipale est perdu, surtout à Tana. Lake_Anosy,_Central_Antananarivo,_Capital_of_Madagascar,_Photo_by_Sascha_Grabow
En effet, Tana a toujours élu un homme pas forcément opposant, mais un homme de caractère qui connaît sa terre et son histoire. Ca a toujours été un homme sans Patron. Donc, il n’y a que 2 solutions face au dilemme. Soit acheter cet homme qui sera élu par non pas par le peuple mais par des grands électeurs, soit ne pas faire cette élection en trouvant des moyens de diversion. Logo-antananarivo
Cette histoire de débat sur la décentralisation n’était elle, encore une fois, un moyen de reporter l’attention sur autre chose de mineur (ou de moins urgent ). On voit qu’il y a la pression de l’international encore une fois qui insiste pour que le calendrier soit maintenu. Alors on s’active, du moins c’est ce qu’on veut nous faire croire. Le conseil des ministres communique bien dans ce sens ; qu’il faut tout mettre en œuvre. Mais parallèlement, on se cherche toutes les excuses pour que cela ne puisse se faire. Quel sera le message d’Obama à la conférence des pays africains. L’Agoa est un sérieux moyen de pression. Nul doute qu’à son retour les choses risques de bouger.

Alors ou va t on ? Faut il attendre qu’il y ait un gendarme pour avancer. Quand nos dirigeants auront la maturité de faire leur boulot avant que quelqu’un se charge de leur rappeler. C’est désespérant de voir rien de ce qui est arrivé dans les précédents régimes n’a pas servi de leçon

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss