Programme Kolo PM via Orange.mg

kolo_roger_planLe Premier Ministre Kolo Roger a présenté ce vendredi 9 mai sa politique générale de l’Etat auprès de l’Assemblée Nationale de Madagascar. Parmi les mesures qu’il prendra, la mise en place de trois (3) fonds : un fonds de secours d’urgence et humanitaire, un fonds de solidarité et d’équité, et un fonds d’insertion et/ou de réinsertion professionnelle. Il prend également l’engagement de prendre toutes les mesures de manière à résoudre définitivement le problème de délestage dans les trois mois qui viennent.

Sur l’amélioration de la gouvernance démocratique et l’Etat de droit

Kolo Roger  préconise des mesures qui doivent mener vers une justice impartiale et indépendante, des organes de contrôle efficaces et compétents, des médias libres et responsables, un équilibre des pouvoirs, des acteurs politiques conscients de leurs droits et devoirs avec une administration efficace et intègre au service du citoyen. Le Premier Ministre explique que la gouvernance ne peut être qualifiée de démocratique que quand la population malagasy dans son ensemble s’épanouit grâce à une décentralisation effective qui lui permet de gérer les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires pour leur bien-être, avec les dirigeants qu’elle a élus démocratiquement.

La bonne gouvernance suppose la restauration et le maintien permanent de la sécurité des biens et des personnes sur toute l’étendue du pays. Ceci ne peut être considéré comme entièrement réalisé que si l’intégrité et la défense du territoire y compris la zone économique spéciale se trouvent effectivement garantis, estime Kolo Roger.

Sur l’accélération de la croissance inclusive, la promotion de l’emploi et le développement de nos territoires

Pour y parvenir, une bonne gouvernance économique en constitue un préalable insiste Kolo Roger. La transparence dans la gestion budgétaire est de règle. L’assainissement et la modernisation de l’environnement des affaires comptent parmi les premières réformes. Il explique entre autres qu’il est important de redynamiser les secteurs productifs notamment agricoles pour augmenter très rapidement les revenus dans le monde rural où se trouvent la majorité de la population. Le défi de l’administration n’est autre qu’une croissance partagée. La majorité sinon l’ensemble de la population participe aussi bien aux efforts qu’aux fruits de la croissance.

Une croissance élevée suppose une amélioration qualitative et quantitative des infrastructures : réhabilitations et nouvelle constructions. La croissance par l’augmentation de la productivité doit également être réussie grâce à l’amélioration des méthodes et moyens techniques utilisés. La modernisation et ipso facto la compétitivité de notre économie se conquiert par une transition énergétique notamment par la promotion des énergies renouvelables.

Avec un meilleur cadre légal et une réorganisation appropriée, le secteur minier doit pouvoir trouver un dynamisme pour acquérir sa vraie place de moteur de développement du Pays. Et pour conforter le rôle essentiel du tourisme dans la croissance et de manière durable, une réorganisation du secteur s’impose. Enfin, le développement et la diversification des échanges doivent s’inscrire dans un cercle vertueux de croissance inclusive et équitable, explique le Premier Ministre.

Sur l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et le renforcement du capital humain

L’objectif énoncé par le Premier Ministre est simple : chaque malgache participe aux efforts de développement et doit pouvoir bénéficier de la croissance. L’enjeu principal consiste à permettre à tous l’accès à des services sociaux de base de qualité (santé, éducation, …), à renforcer le capital humain, ainsi qu’à mettre en place un environnement favorisant l’épanouissement de l’individu dans la société en passant par de différentes mesures dont la réinsertion et la protection sociales.

L’amélioration de l’accès aux services sociaux essentiels passe par l’ouverture ou la réouverture des 113 Centres de Santé de Base (CSB). Il nous faut aussi renforcer la sécurité alimentaire et l’état nutritionnel. L’accès aux services des infrastructures du secteur Eau, Hygiène et Assainissement compte naturellement parmi nos priorités. Par ailleurs, au niveau du secteur éducatif, relever le taux d’accès avec celui de rétention à tous les niveaux en constitue un des défis majeurs que mon gouvernement s’est fixé.

En d’autres termes, le renforcement du capital humain passe par une nouvelle approche de l’éducation fondamentale, de l’enseignement secondaire et technique ainsi que de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’objectif consiste à donner à aux jeunes un niveau de compétences en harmonie avec la modernisation de l’économie et des besoins du développement.

Enfin, sans la capitalisation des valeurs culturelles, un pilier essentiel du renforcement du capital humain comporterait un handicap majeur. Le dialogue culturel à tous les niveaux rapproche les concitoyens et milite pour une meilleure compréhension mutuelle et la cohésion ainsi que la solidarité nationale. Une réconciliation en profondeur ne peut que mener ce pays vers la concorde nationale et la stabilité.

Sur la protection de l’environnement et de l’atténuation des effets néfastes du changement climatique

Madagascar est souvent considéré synonyme « Exception environnementale », précise Kolo Roger. C’est pourquoi, afin de préserver la richesse naturelle de Madagascar, des mesures rigoureuses pour renforcer la gouvernance et la protection de l’environnement sont préconisées. Afin d’éradiquer complètement les trafics des espèces protégées, le gouvernement va présenter une série de mesures dans les jours et semaines qui viennent. Ce sera la tolérance zéro pour les trafics de bois précieux dont les bois de rose.

Parallèlement, le gouvernement mettra en place un ensemble de mesures pour permettre d’atténuer les effets néfastes du changement climatique. S’il n’est pas possible de les éviter, il faut s’assurer de pouvoir rendre les incidences du changement climatique moins graves sur la population, explique le Premier Ministre.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss