Page blanche … Enfin presque ! #Madagascar

Ca y est ! Enfin pourrait on dire. Une grande étape vient d’être franchie. Nous avons un président élu, un ancien président qui au titre du droit est le président sortant (Ravalomanana) et un président de la Transition qui a déjà fait ses cartons.
Tout n’a pas été simple, et il aura fallut 5 ans pour revenir à un ordre constitutionnel, meme si on ne parle ici que de la forme. Il n’a de constitutionnel que le nom. Nous évoquerons plus tard l’hypocrisie flagrante de la CI face à cette situation… Flags_onu_geneva2

Donc 5 ans aura été nécessaire pour arriver à mettre d’accord tout le monde ? Non pas vraiment. Le camp des battus crie au hold up électoral. Dans la situation inverse ou JLR aurait gagné, nous aurions été dans le meme cas de figure avec contestation des perdants pour des triches massives. Mais soyez un peu sérieux ; 2 millions de votant sur 22 millions de Madagascariens n’amènera jamais de légitimité populaire pour un camp ou pour l’autre. Les véritables auteurs de cette descente aux enfers, ce sont vous les politiciens, quels qu’ils soient. Pas un pour rattraper l’autre. Cette petite poignée d’individu, roulant en 4×4 ou autres voitures de luxe, qui se prend pour l’ élite, n’a jamais eu autre chose que de la condescendance pour leur semblable. Un seul mot d’ordre a guidé vos pas ; votre propre situation. Depuis 5 ans, le peuple a toujours été mis à l’écart d’une crise dont il est la principale victime. Personne n’a jamais eu un quelconque remord d’avoir agit ainsi. Du reste, quand on vous entend parler, « eux » est très souvent employé pour parler du peuple. Je ne parle pas ici de Cloportes, ni de Babakoto. Cela ne mérite plus d’en faire la publicité.

Il est peut être temps de réformer certaines pratiques au sein de la classe politique, a défaut de changer LA classe politique. Un page blanche s’ouvre enfin. Comme pour les bons bouquins, il faut que les 1ere lignes soient attractives et forte pour capter le lecteur et l’emmener dans une histoire ou il sera captivé. Cette page nouvelle qu’est la 4e république pourrait être l’occasion de mettre en place de nouvelles bases, nouvelles pratiques qui pourront redonner confiance à des administrés complètement médusés par les agissements de leurs dirigeants. Hery_urneMr le Président Hery Rajonarimampianina, vous avez cette lourde responsabilité redonner confiance à votre peuple. Votre déclaration « Je serai le Président de Tous les Malgaches » ne suffira pas pour faire de vous un président estimé, ayant la confiance de son peuple, tout au moins son adhésion. N’oubliez pas que seulement 10 % de la population vous est favorable. Certes 10 % vous est hostile, et il sera difficile de de faire le décompte de ceux qui sont plutôt pour ou plutôt indifférent. Ce que veut le peuple ce sont des actes. Les actes les plus marquants ne seront pas ces gestes populistes, Vary mora, dons parsi ou par la… Ces promesses, ou goodies sont révolus, le peuple a eu sa dose pendant les campagnes de propagande. Il n’est pas non plus urgent de le sortir de la misère, cela fait 40 ans que les malagasy sont pauvres, ils pourront attendre 3 mois de plus. Ce qui est urgent c’est de REFORMER CES PRATIQUES POLITIQUES .  varymoraAssez de voir des personnes incompétentes à des postes importants, assez de voir ces rackets perpétrés sur toute la chaine administrative, assez de voir cette impunité qui est la mère de toutes les dérives. Vous devez agir et vite ; l’euphorie de la victoire ne durera pas longtemps ! Le retour de baton pourrait être violent.

Il ne sera pas compliqué de ramener à vous toute la communauté internationale. Les menaces de non financement ne peuvent être effective et votre experience au Ministère des finances et du budget permet de savoir que les bailleurs sont toujours meme si la méthode est indirecte. Le spectre de voir l’influence Chinoise devenir si pressante, qu’il sera facile pour vous de mettre en contre poids des financements chinois.  Vous pourrez toujours leur demander le jour ou ces décaissements seront effectifs les raisons de ces 4 années perdues. Qu’on ne vienne pas nous dire que c’était un problème d’ordre constitutionnel. Ca ne tiendrait pas debout…
Cette hypocrisie de la CI est d’ailleurs à remettre sur la tapis. Tout ce petit monde salue la fin d’un processus, alors qu’ils sont tous au courant que rien de régulier n’est à l’origine de ce retour à l’ordre constitutionnel. On ne voulait plus du #DJ comme Président, mais on accepte qu’il soit PM parce que c’est le droit des urnes. Cette part de responsabilité dans la misère du peuple malgache, vous l’avez aussi, au meme titre que ces politiques !

Alors SVP qu’un peu de bon sens revienne au centre de vos décisions à tous. Nous sommes la pour encaisser les coups et vous pour encaisser les honneurs et autres ‘accessoires’. Que cette page blanche inspire l’excellence…

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss