Quel départ !?! #mdg2013

Quel départ ! Cette propagande a tenu les promesses que la pré-campagne avait annoncé ; une histoire d’argent !
On peut lire sur le net que le président qui sera élu sera celui qui fera le plus danser, chanter et qui aura doté le peuple de plus de casquette et tee shirt. C’est misérable …
Peut on réellement cautionner que c’est la seule méthode qui marque face au faible niveau intellectuel de la population ? Je pense pour ma part que c’est surtout le faible niveau des politiciens qui n’ont rien à mettre dans leur programme qui pourra changer la face de Madagascar.Capture d’écran 2013-09-30 à 10.28.19
Ne faudrait il pas conseiller à ces électeurs ; allez voter pour le candidat qui aura fait fabriquer ces tee shirts à Madagascar ? Il aura au moins donné un peu de travail au peuple et ainsi donné un minimum de crédit à ces paroles. Sur ce sujet, en questionnant je n’ai pas trouvé un seul qui a acheté ses articles à Madagascar. S’il en existe un, qu’il se manifeste ! Je lui ferai volontiers de la pub car c’est le début d’une bonne démarche.
Une telle débauche d’argent face à un auditoire aussi démuni, c’est une insulte. Ils ont raison de venir à tous les meetings qui leur sont proposés. C’est une occasion de prendre un billet, voir des artistes sans avoir à payer et pour les plus chanceux repartir avec un tee shirt et un peu de viande. J’espère qu’ils garderont en mémoire que cette générosité soudaine de ces hommes politiques n’est que le maigre retour de tout ces pillages ou business fait à leur détriment durant toutes ces années.
En parcourant les sites web des candidats, la ou il ne se passe rien, on est bien obligé de se rabattre sur les profils et pages Facebook. Ce n’est pas mieux car il n’y a rien d’autres que des albums photos tous identiques les uns aux autres. A croire meme que certains sont des images reproduites de précédents meetings et dupliquées pour étoffer l’album d’un déplacement un peu décevant. Autre remarque ; dommage que nous n’avons pas les outils pour les reconnaissance de visage car il est presque sur que nous retrouverions les meme publics pour 2 meetings différents.
Il est très difficile de se faire une idée sur l’évolution de la tendance depuis cette 1ere semaine. Les sondages sortit ici et la sont sans valeur. Ceux qui montrent Dr Robinson vainqueur (1er tour de vita) à 74%, tout comme ceux de Hery à 53%.Capture d’écran 2013-09-30 à 10.30.57 En questionnant les staff de campagne des différents candidats les pronostics sont tout aussi disparates. La seul certitude de cette 1ere semaine, c’est que seul les candidats qui ont de l’argent auront une chance d’apparaître dans le top 10.

Pourtant, si nous devions commencer à faire le tri, la méthode logique serait de le faire par élimination. Quels critères ?
Démagogie et mensonge
Impliqués dans des Affaires judiciaires pénales
Manipulation financières et enrichissement personnel indécent
Rien qu’avec ces 3 la, on devrait déjà y voir plus clair… Je vous laisse imaginer le peu de choix qu’il reste à notre disposition.

Alors peut être, soyons moins severe. Regardons celui qui aura suffisamment de poigne pour redresser un pays qui devra faire face dans très peu de temps à sa réalité économique ;
Devise vs Ariary : les manipulations de change opérées par la banque central juste avant la clôture du MID, aller retour fictif d’achat-vente pour maintenir la moyenne des cours en dessous de sa valeur réelle. Tout bailleur (notamment FMI) imposera d’avoir une transparence des opérations financières en contre partie de sa contribution budgétaire.
Subventions : La encore, le retour à la réalité sera brutal et douloureux. Ces subventions aux pétroliers, aux différents PPN. Ces dérogations aux taxes d’importation de nombreux “Quincaillers” seront autant de facteurs d’inflation. Le salaire quant à  lui ne suivra évidemment pas le meme rythme, réduisant d’autant un pouvoir d’achat déjà dérisoire.
Retour au travail : Ce sera une difficile rentrée quand on voit que ces années de crises ont généré un refus d’exécution des ordres de la hiérarchie. Imposer à tous que la reconstruction du pays est l’affaire de tous ne sera pas un tache facile et le dialogue stérile risque de ne pas suffire  face à cette dégradation.

Ayons un peu de logique pour comprendre que pour contrer les récents chiffres d’afrobarometre en terme de pauvreté, il faut s’attaquer au secteur primaire. Capture d’écran 2013-09-30 à 10.23.34En effet 64 % des ruraux sautent des repas plusieurs fois dans ces 12 derniers mois. Il ne faut pas le faire en vendant des terres, mais en réconciliant le malagasy à sa terre. Développer le secteur agricole est une priorité ne serait ce qu’en terme de sécurité alimentaire. Ceux(meme malgaches) qui veulent exploiter des terres ne peuvent le faire car il n’existe aucune sécurité pour celui qui souhaite s’investir de récolter le fruit de son travail. Il doit exister au plus vite un pacte permettant aux propriétaires ancestraux et les acteurs économiques de réaliser ensemble la construction du pays.
Alors Mr Hajo, vous connaissez bien le problème des litiges fonciers que proposez vous pour enrayer ce problème ?
Ou encore vous Mme Sarah, l’écologie est une erreur d’orientation de votre parti pour peser dans la fibre malagasy. Qu’attendez vous pour donner une dimension Terre-Terroire-Patrimoine à votre parti ?
Je parle de ceux la car j’ai pu lire des projets de sociétés ou des programmes qui évoquent le sujet. Mais ou sont les autres ? Meme si moi aussi, j’aime la fete, la musique, les artistes, on parle la de l’avenir du pays, de l’avenir de nos enfants… Cela mérite au moins un peu de sérieux et d’abnégation.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss