Coucou me revoilou #Mdg2013

Il ne suffit pas de critiquer, ça ne fait pas avancer la réflexion, d’autant que ces critiques, pour la plupart ne sont pas constructives.
J’etais fatigué d’écrire, car en fait, ça agit comme une sorte d’exutoire pour évacuer le stress, la lassitude de la bêtise humaine, le dégout pour cette méchanceté gratuite qui nous entoure. Mais je m’aperçois que ce silence est plutôt bruyant et que le tintamarre que de brillants blagueurs, journalistes, politiques ou simple courrier de lecteurs est plutôt plaisant après réflexion… Donc je reviens aux affaires pour mettre aussi mon grain de sel pour assaisonner cette salade composée autours de cette géniale recette qu’est la POLITIQUE MALAGASY !
Bref, revenons à nos moutons;

Je disais Constructif ! Sage résolution dans mon retour dans la mêlée. Parmi les moins convaincus de l’effectivité de cette élection, j’affirme haut et fort que j’étais le 1er, meme pire, prêt à être le porte drapeau de ce camp. Pour rappel ma position consistait en une réconciliation d’abord afin soit d’éliminer tous les acteurs troubles-fêtes soit les inviter tous à participer aux élections pour être soumis a la sanction du peuple, à la condition sine qua non que celles ci soit organisée par une équipe de techniciens neutres. OK, il y a beaucoup de conditions… Mais toujours est-il que par un incroyable miracle (carotte et bâton) notre #DJ admet de se retirer et fait en sorte d’éliminer par la meme occas tous ses rivaux. Un monde parfait n’existant pas, il est avec certitude derrière toutes les manipulations de la CI et notamment de la SADC et de son représentant Chissano. En résumé, on a l’élimination de tous les personnages bloquants, il nous reste plus qu’à essayer d’avoir un système équitable entre les candidats, nous parlons des vrais. Les vrais seront soit dotés de finances importantes, soit d’un réel électorat. Il va donc y avoir un écrémage naturel, car comme dans la pub de Poker en ligne, il est difficile d’aller à la guerre avec l’intention de gagner en brandissant une épée en plastic.
Constructif dans le sens ou il faut maintenant être honnête avec soi et éliminer les discours girouettes qui selon le sens du vent sont blancs ou complètement noirs. Un des candidats éliminés qui avant la décision de la CES disait “je n’ai peur de personnes et mes électeurs démontreront que je suis l’élu” maintenant dit, cette élection est illégitime et engendrera de nouveau un théâtre de contestation. Il faut nettoyer au Karcher ce paysage politique, ces personnes qui sont incapables de démontrer une quelconque puissance, qu’elle soit, intellectuelle, électorale ou meme financière. Tout ceux qui sont dans le blabla stérile n’ont finalement pas droit à la parole. A coté de ça, il faut que le système puisse garantir aux autres qui ont réellement des choses à proposer et à démontrer, puisse avoir cette parole, sur les ondes d’une TV nationale par exemple.
Une Opportunité à saisir ! Ceux qui ont des programmes à présenter au peuple seront de toute évidence prés à débattre entre eux afin de nous faire comprendre la ou ils veulent mener le pays. C’est à ce genre de combat de gladiateurs que nous souhaitons assister. Il serait bon d’avoir un site qui puisse comparer les différences entre ces projets de société et permettre à ceux qui sont faiseurs d’opinion de donner leurs commentaires. J’aimerai par exemple voir un candidat comme Hery mettre au centre de son programme une réforme de l’éducation et une prise en charge de cette jeunesse désœuvré. S’il venait à le faire, ses concurrents pourraient lui demander ce qu’ils ont fait depuis 5 ans, eux qui ont déclaré ce Ministère budgétivore… Les masques vont tomber.  Coté média, il y a aussi aussi des masques qui vont tomber. Ces pseudo journaleux auront bien du mal à masquer l’incompétence de leur candidat qui les arrose copieusement de finance. Ils oublient que leur notoriété est faite par leur lecteurs et non par ceux qui les engraissent.
Cette élection est une chance que le peuple doit saisir. Ils doivent aussi se battre pour ne pas tomber dans les travers où la et les politiques les ont mené depuis 40 ans. Le pouvoir d’un vote est bien plus important que le billet qu’un candidat proposera pour son action du jour. Ce pouvoir personne ne peut l’acheter contre son grés. A titre d’exemple, rappelez vous la gifle prise par le candidat de Ra8 à la mairie de Tana alors que la veille son meeting à Mahamasina était à guichet fermé… Alors oui, allez aux meeting, prenez les billets, les tee shirt, casquettes ou meme viande en distribution.

Mais réservez bien votre vote à ceux qui garantiront un vrai redressement à court terme, la construction d’une fondation solide qui aura pour base, la sécurité alimentaire par le développement d’un secteur primaire, la santé pour tous les citoyens, l’éducation comme un devoir envers nos enfants. Ces notions de base devront remettre en corrélation le travail avec l’argent. Le sens du devoirs  et le respect de la liberté devront être au centre d’une charte des valeurs. Je ne parle pas ici d’éradiquer la corruption. Aucun pays n’y est parvenu.
Alors messieurs les candidats, j’attend de voir un contenu étoffé de vos projets de société et surtout vous voir en action autrement que dans vos distributions de spectacle (et autres) à la population !

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss