Rendez vous manqué #mdg2013

Non je titrerai pas comme beaucoup d article ’24 juillet’
Ce jour est plutôt signé du deuil, un jour qu on cherche à enfouir loin pour ne pas garder ce sentiment de déception. Si encore nous pouvions avoir l espoir d un calendrier, mais ce n est pas le cas.
Notre DJ aura fait fort en amenant le pays à la 1ère place des pays les plus pauvres de la planète. Alors, j ai tout de même un pincement quand on se sert de la souveraineté nationale comme garant de cet exploit !
Est il écrit que nous sommes condamnés à rester dans la misère pour qu une poignée d individu vive dans l opulence ? Je commence vraiment a le croire tant les faits s enchennent. Quand un tenant du pouvoir semble perdre de l influence, c est pour voir sa place prise par quelqu un de pire encore. Pire encore, celui la n hésite par à hurler à tout va que ‘c est Mon tour maintenant’.
Que se passe t il pour que  le savoir vivre ancestrale soit transforme en une débauche indécente de luxe envers sa propre famille, eux qui savent que cet argent est mal acquis. D ou vient cette coutume d arroser d argent la misère qu on croise sur son chemin, comme quand on donne un os à son chien après un bon repas. Travestir le Fihavanana semble être la nouvelle tendance de tout ces acrobates du business en eau trouble.
Mon sens est que le peuple n attend rien d autre que de pouvoir travailler et recevoir un salaire qui correspond, fut il juste pour survivre. On  doit  peuple sa dignité. Arrêter cette condescendance : facile a faire car ce n est qu une affaire de comportement.
La 2ème approche serait plus profonde car elle appelle une prise de conscience ou la morale joue une rôle important dans ces choix d action. Tout le monde à son libre arbitre ! L orientation juste, équitable, morale est un choix que l homme peut et surtout doit faire pour le respect d autrui, de la liberté des autres, de son environnement, du bon fonctionnement de la collectivité, du bien être personnel et de son entourage.
Vous me direz, mais quand on a fain, ces valeurs passent en second plan. Détrompez vous ! Ceux qui dans la misère perçoivent un petit quelque chose, ont naturellement le sens du partage pour leur survie.enfants1.jpg
Il n est jamais trop tard pour agir. Le geste doit être désintéressé. À titre d exemple, faire un don pour la réhabilitation du toit du Temple est un beau geste envers la communauté. Mais c est le travestir quand on met en avant ce geste pour en tirer une quelconque notoriété dans le tanin’ny razana.
Agir est aussi ne pas tolérer cette débauche de luxe quand on sait qu il provient d argent sale qui aurait du aller au peuple. Agir c est aussi dénoncer ces actes qui n auraient jamais du exister. Agir c est donner un peu de son temps à la collectivité, aux associations, aux enfants…

L honnetete et Le don d un peu de soi ne se monnaye pas

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

serial rss