Page blanche … Enfin presque ! #Madagascar

Ca y est ! Enfin pourrait on dire. Une grande étape vient d’être franchie. Nous avons un président élu, un ancien président qui au titre du droit est le président sortant (Ravalomanana) et un président de la Transition qui a déjà fait ses cartons.
Tout n’a pas été simple, et il aura fallut 5 ans pour revenir à un ordre constitutionnel, meme si on ne parle ici que de la forme. Il n’a de constitutionnel que le nom. Nous évoquerons plus tard l’hypocrisie flagrante de la CI face à cette situation… Flags_onu_geneva2 Continue reading Page blanche … Enfin presque ! #Madagascar

Share

Vers une crise de régime #Mdg2014

Un constat de la situation actuelle avec ses faits (élections), ses vues (programmes et reformes) et son historique, nous laisse a penser que nous sombrons dans un immobilisme chronique.
Plus on se retrouve à l’étroit, plus on s’agite.  A l’image de nos politiques, on brasse du vent, on gagne du temps à défaut de position. La se trouve le véritable danger de cette situation.

Nous avons attendu une élection. Elle s’est déroulée, bon an mal an, dans le calme. Il y a eu, certes, des erreurs, des fraudes que certains appellent massives.  Ce qui est sure, c’est que le Président de cette 4e république est en passe d’être mal élu. Or, celui-ci doit être le marteau qui forgera les armatures de la nouvelle fondation, mais aussi la truelle qui nivellera les clivages de cette construction et unira le peuple et la nation dans sa reconstruction.
Or nous sommes loin de cela. Quel programme nous réserve l’expert qui est comptable de 5 années de transition au sein du Ministere des Finances et du Budget. Justement nous n’en avons pas. Alors sommes nous si nié de croire les discours de son entourage qui décrivent le personnage dans une nouvelle dynamique loin de l’influence d’un Andry Rajoelina et des ses plus proches conseillers.

Du coté des perdants, la meme agitation ! Recomptage sinon retour a la rue ? Sont ils assez stupides de croire que s’ils ont réussi a ravalomananacompter les bulletins et faire obtenir un résultat en leur faveur, ils se tromperont au 2e comptage ? ATOVY SERIEUX ! Ce nouveau brassage de vent n’aura comme effet que la décrédibilisation de leurs actions. Et surtout, toute action de rue se fera que retarder ce démarrage tant attendu.
Quid des autres ? Les décus du 2e tour seront qui n’auront pas trouver d’alliance avec l’un ou l’autre des candidats du 2e tour, seront les vrais éléments de la future opposition. Je pense a Hajo qui dans sa neutralité pourrait être le catalyseur d’un vrai mouvement. Puisse t il avoir la bonne idée de défendre des valeurs au lieu des intérêts de ses sponsors.

Comme nous pouvons le constater, les éléments qui composent le paysage politique malagasy sont dans le genre statique. Alors que la nation a besoin d’un rebond, nous sommes dans un immobilisme gravissime qui sera le fertilisant  de la poursuite des mauvaises pratiques ou gouvernances de l’état. Il y a plusieurs manières de rebondir. La première comme un plongeur dans une piscine, consiste à toucher le fonds et prendre appui pour retrouver l’air en surface. La deuxième ressemble plus a un crash automobile ; une fois au fond de la piscine, ceux qui ont de la chance remonteront à la surface et les autres resteront au fond avec la voiture (c a d Le régime et son administration)

Alors me direz vous, Y a t il un moyen de prévenir cela ?
Oui, mais cela passe par des réformes fondamentales. Défaire un système pour le reconstruire.
Comment ? La est la vrai question.
Cela passe avant tout par un homme qui ne sert aucune mouvance, aucun intérêt particulier. Son rôle serait celui d’un bucheron qui devra trancher dans le vif et prendre les actions nécessaires pour remettre sur pieds un état. Cet homme devra defaire ces lois redondantes, simplifier les procédures administratives, dégager tout ces fonctionnaires fantômes de l’administration, supprimer ces avantages abusifs accordés au fil des années, revaloriser les professions…. Bref avoir le cran de faire ce que personne n’a osé faire.

Le principe de Action-réaction devrait être inversé ; Apres la réaction et le sursaut par une prise de conscience, nous devons envisager l’ACTION. Le temps est malheureusement un luxe que nous ne pouvons nous offrir ! Le prix a payer serait de nous avancer vers une crise de régime…

Share