Un pas démocratique #Mdg2013

Un pas a tout de meme été franchi par cette élection celui vers la démocratie.
Bon, c’est vrai il y a beaucoup à redire sur la forme dans laquelle cette élection a été préparée et menée. On a en quelque sorte donné raison aux dinosaures comme Deba qui disaient que des élections dans ces conditions ne pourraient pas produire de bons résultats. Mais ne polémiquons pas sur le terme « BON » .
Ce pas a été fait et chacun a donné de sa personne ; les candidats avec ou sans programmes, les militants mobilisant leurs troupes, les électeurs en profitant des festivités (spectacles, et autres), recevant à cette occasion les goodies à l’effigie de leur champion. Coté administration, la CENIT a mis en branle une vrai organisation, la CI a réellement participé autravers du financement de l’événement, les observateurs ont vraiment observé, mais n’ont rien vu… Pour finir, les électeurs ont voté, les blasés se sont abstenus et les opposants se sont opposés.
Bref un bon cocktail ou tout le monde a donné de sa personne pour faire de cet événement un moment de démocratie. Soit la participation de tous a exprimer quelque chose ou non.

On peut mettre toute fois un bémole quant aux équilibres des forces qui s’affrontaient. Un doute aussi quant à la ‘propreté’ des fonds qui ont servi dans ces campagnes. Mais ainsi va la vie, il y a toujours des forts et des faibles et le plus grand nombre rejoint souvent le coté des forts sans doute par recherche de protection.

Donc soyons très mesuré a compter de maintenant  car l’expérience des années précédentes et surtout des crises précédentes, a montré que la moindre prise de position pouvait se solder en grave crise ou le plus petit nombre prend le dessus sur le grand. J’englobe dans le grand nombre cette majorité silencieuse qui a la dignité de souffrir en silence et qui pâti de ces extrémistes. Nous n’aurions rien a gagner dans une nouvelle guerre de position qui ferait une nouvelle fois rentrer le peuple dans un conflit ou les morts endeuilleraient l’histoire. Madagascar et le peuple malagasy mérite mieux que ces manipulations d’esprits tordu qui n’ont finalement que des intérêts personnels à faire valoir.

Je suis pour la paix des esprits, la sérénité dans la prise de décision. Prenez garde messieurs les hommes de pouvoir, un peuple est l’enjeu de votre partie de carte. L’histoire doit écrire les lettres plus nobles sur Madagascar.
A bon entendeur…
Je vous a tous de passer une bonne fin d’année

Share

Indépendance #Mdg2013

Au delà de la position partisane, cette situation est loin d être un modèle de transparence, équité et donc de démocratie.
Vous l aurez compris au fil de mes post que je ne suis pas pour un JLR ou un Hery. Je suis contre le pourrissement d une situation ou notre pays et son peuple pâtissent du petit jeu auquel se livre une poignée d hommes.
Je suis pour un retour à de vraies valeurs. Le chemin pour y parvenir, bien que tordu, passait par cette élection et une équipe qui permettra de dégager toute cette troupe de pilleurs.

Or, on voit maintenant clairement que la Cenit est très loin d être indépendante. Les chiffres semblent trifouillés par le simple fait que le total des voix des candidats ont plusieurs fois donnés des chiffres différents de 100 %. Qui comme par miracle, sont corrigés l instant d après.
On a l impression aussi que le schéma du 1 er tour se réitère, à savoir la diffusion des résultats de manière ciblée et non brute au fur et à mesure de l arrivée de ceux ci.CENIT
Cette attitude donne la sensation que la rétention des scrutins ou le Doc est devant, sert à une manipulation de chiffre. Mme Attalaha, il y a trop d observateurs qui vous regarde, et ces agissements ne permettent pas d établir un climat de confiance et donner du crédit à vos travaux.

Que dire du climat d apaisement que certains prônent et se disant prêt à passer le flambeau par des passations rapides et régulières ?
L interdiction de sortie du territoire associé d un mandat d’arrêt pour Mamy et Vital pour tentative de coup d état est une fois de plus un peu gros. C est vrai qu en ce moment des réunions ou un général est présent suppose déjà des question… Mais lorsqu on est déjà général, toute visite devient association de malfaiteurs. Il est loin le temps ou la marionnette PM faisait exactement ce qu on lui disait. Aujourd hui, il risque un mandat dépôt avec ses acolytes ! camille_vitalDébut des chasses au sorcières ? Ou action de représailles par ce qu ils savent qu il ne sera plus possible de maquiller des résultats de manière aussi abusive ?

Cette sensation de se faire voler la démocratie une fois de plus laisse un goût vraiment amer dans la gorge.

Indépendance est un mot qui decidement, ne collera jamais avec Madagascar.
Depuis 1960, l influence extérieur dictera toujours les orientations politiques et économiques de Madagascar. À l échelle de l’homme, il en est de même. Toute action est dictée, non pas par l autorité attachée à sa fonction, mais à l autorité directement supérieure, qui orientera avec ou contre son gré, les mesures à prendre.

Share

Prochain cyclone en vue #Mdg2013

Y aura t il une treve de noel ?
Pour ce qui est de la météo, nul doute, la nature a fait le choix d’épargner Madagascar. Le Cyclone Amara prend une direction Sud, laissant l’équipe de Mme Béatrice Attalaha tranquille pour assurer un scrutin digne de ce nom. trajIl est vrai que tout a été mis en œuvre malgré les difficultés de la saison pour assurer avec un maximum d’observateur sur le terrain, une formation rigoureuse du personnel d’encadrement, une fermeté dans les mises en garde a l’endroit des chefs de districts ou de région afin de ne pas orienter abusivement les scrutins. Faut il en conclure que nous soyons sorti de l’auberge pour autant ?

Soyons pragmatique :
Le DJ a, une fois de plus, mis en œuvre des moyens importants pour mobiliser les troupes pour ses députés. Il n’a pas mis grand chose pour Hery, car il sous entend que c’est une bataille perdue d’avance ? Si ce n’est pas le cas, il faudra qu’il m’explique sa stratégie car à moins de s’appeler Gepeto Ratsirahonana, difficile d’appréhender le nombre de coups d’avance pour mener un échec au roi …
Son affichage médiatique auprès de son poulain a la présidentielle, et de son pool de députés, ainsi que ses récentes déclarations dans la presse, démontre qu’il n’a pas du tout l’intention de lâcher le morceau. C’est une question de vie ou de mort en fait. Il sait que lorsque Ra8 sera dans la place, ça risque de faire très mal.

Donc, la 1ere étape était de faire passer un décret consistant à museler les députés indépendants, sachant que Ra8 allait aussi faire de la surenchère pour ce rachat de veste. Cette manœuvre initiée par le DG et SG de l’intérieur, le tout sous le contrôle de l’incontournable Asterix (ou Gepeto). Le Ministre Arsène a finalement cédé sous la pression pour signer et présenter en conseil de Ministre le Décret. L’incohérence est qu’il n’existe dans aucun pays démocratique, une telle disposition réglementaire qui décide que Tel Député a le droit de passer au vote du Premier Ministre et non tel autre. Le droit fondamental d’un élu est totalement usurpé par un texte sorti du chapeau au mépris du respect de la constitution.
La 2e étape consiste à rendre légitime sa capacité à rompre son engagement de neutralité qu’il avait affiché lors de son émouvant discours de sacrifice pour le bien de la nation. Un décret est une nouvelle fois sorti du chapeau à cet effet. Comme quoi on peut faire et défaire les textes selon le fait du prince dans cette 4e république.

La mascarade électorale bat son plein pendant 20 jours avec toutefois moins de Tam tam et concert qu’au 1er tour. Les abus en tout genre, pression chef de région, détournement des budgets de l’état du 4e trimestre, non paiement des salaires des enseignants, pire encore, détournements  du fonds multi latérale géré par l’UNICEF pour payer une partie des enseignants. A ce sujet, l’audit de fin d’année mené pour le compte de l’Unicef, a démontrer que pres de 10 % des paiements effectués étaient sur des comptes fantômes. unicefCela ne peut se faire qu’avec la complicité de toute la chaine décisionnaire de l’administration, mais aussi des banques. Soit pres de 6 millions de dollars ont été dérobés au titre de l’année 2013. Bravo Mr le Ministre Régis Manoro ! Je ne parles pas non plus du BCMM et d’autre racket auprès des gros miniers…

Mais alors, contre toute attente la CES invalide : ” Le décret n° 2013-593 du 06 août 2013 modifiant certaines dispositions du Décret n° 2013-270 du 16 avril 2013 fixant les conditions d’application de la loi organique n° 2012-005 du 22 mars 2012 portant Code électoral durant les campagnes électorales est annulé. »  Alors que le conseil d’état avait rejetté le recours de la mouvance Ravalomanana.depiot_DJ Il est peu probable que cette décision ait été prise pour sans le consentement du DG. Je ne crois pas à un revirement de position de cette cour alors qu’elle a toujours obéis au doigt et à l’oeil à son maitre.

Que faut il comprendre ?
-Prise de conscience que l’affaire ne semble pas si gagné que cela ?
-Crainte que si Robinson passe, il rejettera sans la composition de l’assemblée qui sera favorable au DG et dissoudra sans nommer un nouveau PM ?
-Inquietude que l’administration ne se retourne des l’orientation de résultats en sa défaveur

Cette interprétation des faits oriente plutôt l’action vers une accumulation de petites erreurs discutables qui pourraient servir de prétexte à déstabiliser le précaire équilibre. La fuite en avant a été une de ses marques de fabrique. Et autours de lui existe maintenant les vrais fidèles. Pas de doute qu’il sautera sur la 1ere occasion pour régler ses comptes. La CI ne sera pas épargnée, car de vouloir une élection a tout pris dans un contexte délicat, il leur rappellera que maintenant l’ingérence est terminée.

Alors le PEUPLE ! Si vous ne voulait pas le bordel, Votez ou mais votez bien ! Pas de demi mesure qui pourrait être repris à mauvais compte

Share

Rendez nous… #Mdg2013

Rendez nousNos routes : hurlent les automobilistes qui s’époumonent entre fumée de Gasoil et injures sur son voisin ! circulationNos routes, quand on peut appeler ça comme ça, sont utilisées par les piétons, par les pousse pousses, charrettes  et autres carrioles qui transportent la bière… Tout ce petit monde n’hésite pas à aller en sens interdit  sans qu’aucune force de l’ordre ne vienne faire son travail. Mais les piétons disent

Rendez nousNos trottoirs : En effet, il n’y a quasiment pas de trottoir sur les routes d’Antananarivo.Trottoir Et quand c’est le cas, les marchands en tout genre s’agglutinent en étalant leurs fruits et légumes, fleurs, chaussures, vêtements et autres chinoiseries. Les marchés sont, soit trop pleins, soit trop cher, pour pratiquer un commerce ou la plupart gagne une misère.

Rendez nous  … Notre Président :  Disent les partisans de Ravalo. Ils assimilent souvent  cette carence  de liberté à la démocratie. Très souvent confondue avec «on fait ce qu’on veut»

Rendez nousNotre Terre : Disent les associations contre ces multi nationales, internationales, Tozziou nationale tout court… Qu’il s’agisse de 100.000 ha, 1.000 ha ou meme 100 ha, il y a toujours à redire pour sur celui qui souhaite investir et faire quelque chose d’une terre qui reste très souvent non cultivée.

Rendez nousNotre Or : Madagascar exportait 250 kg d’or officiellement, mais cette année 2013, la Ministre des Mines annonce un zéro pointé. orOr il y a bien quelques tonnes d’or qui sont sorties de Madagascar sans que personne ne voit rien. Seuls quelques orpailleurs survivent à ce travail de fourmis. Quelques gros Karany et maintenant des chinois se lancent dans ce secteur et en vivent très correctement. Mais quand on y regarde de plus pres, comment est-il possible d’acheter sur place au collecteur le gramme d’or plus cher que le cours mondial !?!

Rendez nousNotre bois de rose : Depuis l’aire Ravalomanana, cette discipline est très en vogue s’attire les foudres des associations internationales de  défense des patrimoines forestiers. Si la cause est juste, personne ne se soucie des populations locales qui vivent des riz de Tanety, soit que quelques extras lors de la saison de quelques produits locaux traditionnels, comme le café, girofle, poivre, vanille…

Rendez nousNotre dignité : c’est en gros ce que demandent 21 millions de malagasy qui se sont laissés entrainer dans une spirale destructrice  par le fait d’une poignée d’homme. Borne FontaineCes cloportes comme certains les appellent, aspirent à retrouver un minimum de dignité, meme quand la pression pour survivre chaque jour empêche de voir plus loin que le prochain repas. Sachant que le simple accès à l’eau  n’est pas un droit. Celui qui rentre tard le soir ne peut avoir accès à une borne fontaine. Obliger de faire appel a son voisin pour avoir ce bien si commun.

Tout le monde attend finalement quelque chose. Estimant qu’il a été lesé, le malagasy a légitimement le droit d’attendre des retours de l’actualité en cours : LES ELECTIONS ! Le fameux hastag #Mdg2013. Ce serait honnête de la part des dirigeants et autres prétendants à un poste de pouvoir que le peuple ait pour une fois droit au chapitre. Le droit de s’exprimer cette fois démocratiquement, et qu’on ne lui dérobe pas en trahison, corruption ou le vote qui a été exprimé. Toutes ces crises successives ont écarté le peuple de son droit d’expression.
Aujourd’hui, toutes ces tentatives d’arrêter le processus électoral ont été des échecs. Gare a ceux qui tenteront post électoral de semer le trouble. Personne n’est dupe sur le fait que l’élection ne peut être parfaite et qu’elle sera fatalement entachée de triche dans quelques Fokontany. Mais il ne faut pas que cette triche soit démesurée de sorte à spolier un candidat. Ce ne serait que prétexte à retomber dans les travers du passé avec contestation et reprise populaire après.
L’espoir nourrit plusieurs millions de personnes, et c’est matérialisé par ce calme et cette sagesse qu’a montré la grande majorité des Malgaches. Les actions sont donc attendues maintenant ; Pour le candidat, l’état de grâce ne durera pas plus d’un mois. Il lui faudra des mesures visibles pour démontrer au peuple que son choix était judicieux. Dans le cas contraire, bonne chance à lui (quel qu’il soit)

Share