Quel départ !?! #mdg2013

Quel départ ! Cette propagande a tenu les promesses que la pré-campagne avait annoncé ; une histoire d’argent !
On peut lire sur le net que le président qui sera élu sera celui qui fera le plus danser, chanter et qui aura doté le peuple de plus de casquette et tee shirt. C’est misérable …
Peut on réellement cautionner que c’est la seule méthode qui marque face au faible niveau intellectuel de la population ? Je pense pour ma part que c’est surtout le faible niveau des politiciens qui n’ont rien à mettre dans leur programme qui pourra changer la face de Madagascar.Capture d’écran 2013-09-30 à 10.28.19
Ne faudrait il pas conseiller à ces électeurs ; allez voter pour le candidat qui aura fait fabriquer ces tee shirts à Madagascar ? Il aura au moins donné un peu de travail au peuple et ainsi donné un minimum de crédit à ces paroles. Sur ce sujet, en questionnant je n’ai pas trouvé un seul qui a acheté ses articles à Madagascar. S’il en existe un, qu’il se manifeste ! Je lui ferai volontiers de la pub car c’est le début d’une bonne démarche.
Une telle débauche d’argent face à un auditoire aussi démuni, c’est une insulte. Ils ont raison de venir à tous les meetings qui leur sont proposés. C’est une occasion de prendre un billet, voir des artistes sans avoir à payer et pour les plus chanceux repartir avec un tee shirt et un peu de viande. J’espère qu’ils garderont en mémoire que cette générosité soudaine de ces hommes politiques n’est que le maigre retour de tout ces pillages ou business fait à leur détriment durant toutes ces années.
En parcourant les sites web des candidats, la ou il ne se passe rien, on est bien obligé de se rabattre sur les profils et pages Facebook. Ce n’est pas mieux car il n’y a rien d’autres que des albums photos tous identiques les uns aux autres. A croire meme que certains sont des images reproduites de précédents meetings et dupliquées pour étoffer l’album d’un déplacement un peu décevant. Autre remarque ; dommage que nous n’avons pas les outils pour les reconnaissance de visage car il est presque sur que nous retrouverions les meme publics pour 2 meetings différents.
Il est très difficile de se faire une idée sur l’évolution de la tendance depuis cette 1ere semaine. Les sondages sortit ici et la sont sans valeur. Ceux qui montrent Dr Robinson vainqueur (1er tour de vita) à 74%, tout comme ceux de Hery à 53%.Capture d’écran 2013-09-30 à 10.30.57 En questionnant les staff de campagne des différents candidats les pronostics sont tout aussi disparates. La seul certitude de cette 1ere semaine, c’est que seul les candidats qui ont de l’argent auront une chance d’apparaître dans le top 10.

Pourtant, si nous devions commencer à faire le tri, la méthode logique serait de le faire par élimination. Quels critères ?
Démagogie et mensonge
Impliqués dans des Affaires judiciaires pénales
Manipulation financières et enrichissement personnel indécent
Rien qu’avec ces 3 la, on devrait déjà y voir plus clair… Je vous laisse imaginer le peu de choix qu’il reste à notre disposition.

Alors peut être, soyons moins severe. Regardons celui qui aura suffisamment de poigne pour redresser un pays qui devra faire face dans très peu de temps à sa réalité économique ;
Devise vs Ariary : les manipulations de change opérées par la banque central juste avant la clôture du MID, aller retour fictif d’achat-vente pour maintenir la moyenne des cours en dessous de sa valeur réelle. Tout bailleur (notamment FMI) imposera d’avoir une transparence des opérations financières en contre partie de sa contribution budgétaire.
Subventions : La encore, le retour à la réalité sera brutal et douloureux. Ces subventions aux pétroliers, aux différents PPN. Ces dérogations aux taxes d’importation de nombreux “Quincaillers” seront autant de facteurs d’inflation. Le salaire quant à  lui ne suivra évidemment pas le meme rythme, réduisant d’autant un pouvoir d’achat déjà dérisoire.
Retour au travail : Ce sera une difficile rentrée quand on voit que ces années de crises ont généré un refus d’exécution des ordres de la hiérarchie. Imposer à tous que la reconstruction du pays est l’affaire de tous ne sera pas un tache facile et le dialogue stérile risque de ne pas suffire  face à cette dégradation.

Ayons un peu de logique pour comprendre que pour contrer les récents chiffres d’afrobarometre en terme de pauvreté, il faut s’attaquer au secteur primaire. Capture d’écran 2013-09-30 à 10.23.34En effet 64 % des ruraux sautent des repas plusieurs fois dans ces 12 derniers mois. Il ne faut pas le faire en vendant des terres, mais en réconciliant le malagasy à sa terre. Développer le secteur agricole est une priorité ne serait ce qu’en terme de sécurité alimentaire. Ceux(meme malgaches) qui veulent exploiter des terres ne peuvent le faire car il n’existe aucune sécurité pour celui qui souhaite s’investir de récolter le fruit de son travail. Il doit exister au plus vite un pacte permettant aux propriétaires ancestraux et les acteurs économiques de réaliser ensemble la construction du pays.
Alors Mr Hajo, vous connaissez bien le problème des litiges fonciers que proposez vous pour enrayer ce problème ?
Ou encore vous Mme Sarah, l’écologie est une erreur d’orientation de votre parti pour peser dans la fibre malagasy. Qu’attendez vous pour donner une dimension Terre-Terroire-Patrimoine à votre parti ?
Je parle de ceux la car j’ai pu lire des projets de sociétés ou des programmes qui évoquent le sujet. Mais ou sont les autres ? Meme si moi aussi, j’aime la fete, la musique, les artistes, on parle la de l’avenir du pays, de l’avenir de nos enfants… Cela mérite au moins un peu de sérieux et d’abnégation.

Share

Coucou me revoilou #Mdg2013

Il ne suffit pas de critiquer, ça ne fait pas avancer la réflexion, d’autant que ces critiques, pour la plupart ne sont pas constructives.
J’etais fatigué d’écrire, car en fait, ça agit comme une sorte d’exutoire pour évacuer le stress, la lassitude de la bêtise humaine, le dégout pour cette méchanceté gratuite qui nous entoure. Mais je m’aperçois que ce silence est plutôt bruyant et que le tintamarre que de brillants blagueurs, journalistes, politiques ou simple courrier de lecteurs est plutôt plaisant après réflexion… Donc je reviens aux affaires pour mettre aussi mon grain de sel pour assaisonner cette salade composée autours de cette géniale recette qu’est la POLITIQUE MALAGASY !
Bref, revenons à nos moutons;

Je disais Constructif ! Sage résolution dans mon retour dans la mêlée. Parmi les moins convaincus de l’effectivité de cette élection, j’affirme haut et fort que j’étais le 1er, meme pire, prêt à être le porte drapeau de ce camp. Pour rappel ma position consistait en une réconciliation d’abord afin soit d’éliminer tous les acteurs troubles-fêtes soit les inviter tous à participer aux élections pour être soumis a la sanction du peuple, à la condition sine qua non que celles ci soit organisée par une équipe de techniciens neutres. OK, il y a beaucoup de conditions… Mais toujours est-il que par un incroyable miracle (carotte et bâton) notre #DJ admet de se retirer et fait en sorte d’éliminer par la meme occas tous ses rivaux. Un monde parfait n’existant pas, il est avec certitude derrière toutes les manipulations de la CI et notamment de la SADC et de son représentant Chissano. En résumé, on a l’élimination de tous les personnages bloquants, il nous reste plus qu’à essayer d’avoir un système équitable entre les candidats, nous parlons des vrais. Les vrais seront soit dotés de finances importantes, soit d’un réel électorat. Il va donc y avoir un écrémage naturel, car comme dans la pub de Poker en ligne, il est difficile d’aller à la guerre avec l’intention de gagner en brandissant une épée en plastic.
Constructif dans le sens ou il faut maintenant être honnête avec soi et éliminer les discours girouettes qui selon le sens du vent sont blancs ou complètement noirs. Un des candidats éliminés qui avant la décision de la CES disait “je n’ai peur de personnes et mes électeurs démontreront que je suis l’élu” maintenant dit, cette élection est illégitime et engendrera de nouveau un théâtre de contestation. Il faut nettoyer au Karcher ce paysage politique, ces personnes qui sont incapables de démontrer une quelconque puissance, qu’elle soit, intellectuelle, électorale ou meme financière. Tout ceux qui sont dans le blabla stérile n’ont finalement pas droit à la parole. A coté de ça, il faut que le système puisse garantir aux autres qui ont réellement des choses à proposer et à démontrer, puisse avoir cette parole, sur les ondes d’une TV nationale par exemple.
Une Opportunité à saisir ! Ceux qui ont des programmes à présenter au peuple seront de toute évidence prés à débattre entre eux afin de nous faire comprendre la ou ils veulent mener le pays. C’est à ce genre de combat de gladiateurs que nous souhaitons assister. Il serait bon d’avoir un site qui puisse comparer les différences entre ces projets de société et permettre à ceux qui sont faiseurs d’opinion de donner leurs commentaires. J’aimerai par exemple voir un candidat comme Hery mettre au centre de son programme une réforme de l’éducation et une prise en charge de cette jeunesse désœuvré. S’il venait à le faire, ses concurrents pourraient lui demander ce qu’ils ont fait depuis 5 ans, eux qui ont déclaré ce Ministère budgétivore… Les masques vont tomber.  Coté média, il y a aussi aussi des masques qui vont tomber. Ces pseudo journaleux auront bien du mal à masquer l’incompétence de leur candidat qui les arrose copieusement de finance. Ils oublient que leur notoriété est faite par leur lecteurs et non par ceux qui les engraissent.
Cette élection est une chance que le peuple doit saisir. Ils doivent aussi se battre pour ne pas tomber dans les travers où la et les politiques les ont mené depuis 40 ans. Le pouvoir d’un vote est bien plus important que le billet qu’un candidat proposera pour son action du jour. Ce pouvoir personne ne peut l’acheter contre son grés. A titre d’exemple, rappelez vous la gifle prise par le candidat de Ra8 à la mairie de Tana alors que la veille son meeting à Mahamasina était à guichet fermé… Alors oui, allez aux meeting, prenez les billets, les tee shirt, casquettes ou meme viande en distribution.

Mais réservez bien votre vote à ceux qui garantiront un vrai redressement à court terme, la construction d’une fondation solide qui aura pour base, la sécurité alimentaire par le développement d’un secteur primaire, la santé pour tous les citoyens, l’éducation comme un devoir envers nos enfants. Ces notions de base devront remettre en corrélation le travail avec l’argent. Le sens du devoirs  et le respect de la liberté devront être au centre d’une charte des valeurs. Je ne parle pas ici d’éradiquer la corruption. Aucun pays n’y est parvenu.
Alors messieurs les candidats, j’attend de voir un contenu étoffé de vos projets de société et surtout vous voir en action autrement que dans vos distributions de spectacle (et autres) à la population !

Share